Archives Avril 2011

West Indies Regatta ce week-end.

Une superbe flotte de dix voiliers en bois participent ce week-end à la troisième édition de la West Indies Regatta, qui se veut un hommage aux voiliers traditionnels antillais et plus spécialement aux anciennes goélettes appelées «Sloop».
Une initiative que l'on doit à Loulou Magras, organisateur de régates dans les années 80 et à Alexis Andrews, photographe d'Antigua, propriétaire de «Genesis», un des sloops Carriacou de la flotte. Pour ce dernier, cette régate informelle disputée sous le signe de la bonne humeur, est aussi une vitrine pour promouvoir et encourager la construction de bateaux traditionnels.
La West Indies Regatta se déroule sur deux jours - samedi 30 avril et dimanche 1er mai- selon le principe suivant : une régate chaque matin avec un départ à 11h et des animations sur le quai et alentour en début de soirée.
Samedi, outre l'animation sur le quai Général de Gaulle, le public pourra également voir un film sur le «GliGli», réplique d‘un canot caraïbe avec lequel les constructeurs avaient fait le tour des Petites Antilles, y compris une escale à Saint Barth. Il pourra également assister à l'exposition des photos de voile de Loulou Magras intitulé «In the Lee».
Au programme de l'après course du dimanche, un déjeuner tardif à Colombier, suivi de la remise des prix qui se déroulera à 18 heures au quai Général de Gaulle.
PICTON CASTLE, INVITÉ D'HONNEUR DE LA WEST INDIES REGATTA.


55 m de long, 1157m2 de voile actionnés par 175 lignes sur 10 niveaux différents : le Picton Castle, ce chalutier trois mâts mis à l'eau en 1928 ne passe pas inaperçu.
Aujourd'hui navire-école, il termine son cinquième voyage au tour du monde de 14 mois pour parfaire la formation des jeunes marins qui y ont embarqué. Mais avant de rejoindre sa base canadienne de Nova Scotia, il fait escale à Saint Barth à l'occasion de la West Indies Regatta durant laquelle le public pourra visiter et même naviguer à son bord !
On doit cette escale inattendue à Daniel Moreland, son capitaine depuis plus d'une dizaine d'années. Formé sur les sloops et goélettes des îles, ce passionné de marine à voile n'a jamais oublié le plaisir de naviguer à leur bord et a montré un enthousiasme débordant quand Alexis Andrews lui a lancé l'invitation :
« quoi de plus fun au terme de notre voyage que de participer en accompagnant les «K'yakoo» ?»
Parti pour un tour du monde en mai 2010, ce magnifique voilier à trois-mâts sorti tout droit des films d'aventures dont le cinéma Hollywoodien a le secret,  arrive de Bali, et fait escale dans le port de Gustavia pour quelques jours, avant de poursuivre son périple.
Le Picton Castle est, à l'origine, un chalutier motorisé à coque d'acier riveté, construit en 1928 à Swansea, au Pays de Galle. Parmi ses faits d'armes, il a servi de démineur au sein de la Royal Navy durant la Seconde Guerre mondiale, et participé à de nombreuses opérations de libération, dont celle de la Norvège. Après la guerre, il est baptisé Dolmar, et transporte du frêt en faisant du cabotage sur les rivages du Nord de l'Europe. En 1992,  il est racheté par le capitaine Daniel Moreland, qui investira environ deux millions de dollars, pour le transformer en voilier école et l'aménager en trois-mâts barque.

Merci à Jean-Louis Puissant pour les photos.
PÂQUES: UNE FETE RELIGIEUSE. 
Les origines de Pâques...
La fête de Pâques célèbre chez les catholiques, la résurrection de Jésus. Cette fête est très suivie aux Antilles, pays où la religion tient une place importante.
C'est une grande fête qui clôture la "semaine sainte" qui commence avec le dimanche des Rameaux.
Pendant cette semaine Sainte, la tradition veut que l'on se consacre à la prière, en allant aux messes  du jeudi et du vendredi Saint marqué par le chemin de Croix, du samedi avec la veillée Pascale et bien sûr du dimanche de Pâques. 
Les traditions de Pâques...
Les oeufs : tradition plus Européenne, l'oeuf est le symbole de Pâques. Il signifie la vie et la renaissance. Il est de tradition d'offrir des oeufs nature, décorés, teints ou travaillés.
A Saint-Barth, et plus précisément aux Antilles, la fête de Pâques est une période très attendue car elle clôture le Carême synonyme selon les anciens  de sécheresse climatique.
Ainsi après les privations du vendredi Saint, tout le monde prépare le long week-end de Pâques, l'occasion d'organiser une grande fête culinaire et familiale généralement à la plage et au camping. , aujourd'hui, le camping à la plage durant le week-end de Pâques s'est élevé aux Antilles, au rang de véritable institution.
Pour s'assurer une place de choix au soleil, certains ont pris leurs marques mais c'est bien au fil de la semaine sainte que, les campements et leurs grandes bâches bleues vont se dresser sur une majorité des plages où le camping est exceptionnellement autorisé.
Au hit-parade des baies les plus prisées par les campeurs, on trouve la baie de Colombier, l'anse des Flamands, les dunes de Saline, le replat de Grand Fond, les résiniers de Petit Cul de Sac, mais aussi anse Gascon ou Chauvet. Au programme: jeux de plage, jeux de carte, pétanque, mais aussi sono ou orchestres dans certains campements, sans oublier l'importante question de la gastronomie.
Pour tous, Pâques est aussi synonyme de spécialités locales : on y prépare des menus très variés mais fort appétissants: matété de crabe, poisson frais, lambie, ventrée, galettes, gâteau de Pâques, sans oublier le ti-punch local.
Ces jours sont pour les étudiants, les dernières vacances avant la fin de l'école et des examens, mais aussi avant les grandes vacances.
Messe de Pâques, église de Lorient.
Passage de la Croix de Pâques dans les maisons, tradition de la Communauté Portugaise. (Photo d'archive)

Voici quelques photos prises par Francis Gréaux  notre photographe lors de sa "tournée camping". 

Fondation du Patrimoine. Projet 2011 ANNEE DES OUTRE MER.
But et enjeu de la rencontre à saint Barthélémy:
Des jeunes en provenance des cinq sites coordonnés par le pôle Antilles-Guyane de la Fondation du Patrimoine (Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Guyane et Saint Barthélémy) se rencontrent à Saint Barthélémy afin de faire découvrir les patrimoines des Outre-mer français, par échanges, des exposés d'étudiants et questions aux chercheurs invités. Les invités traiteront des réserves de biosphères, de la préservation et la valorisation de l'environnement et du patrimoine matériel des territoires d'Outre-mer. Les participants se rendront sur les lieux avec un moyen de transport écologique : 4 voiliers au départ des différents sites. Ce moyen de transport permet de diminuer notre impact sur l'environnement et notamment en termes d'émission de gaz à effet de serre. Des jeunes de l'hexagone et du Brésil sont également conviés à cet événement et assisteront aux présentations de projets de conservation et valorisation du Patrimoine dans le cadre des labels nationaux et internationaux et notamment « Réserve de Biosphère de l'UNESCO » Sous couvert du Comité MAB France Tout l'outre mer français peut participer à ce rendez-vous.
Planche à voile, rencontre Saint Martin/Saint Barth les 16 et 17 avril 2011 .
Week-end bien chargé pour les membres du CNSB.
Samedi, la journée commence par une découverte de la planche à voile et du catamaran avec la collaboration du Caribwaterplay dans le cadre de la Semaine de l'Enfance.
L'après midi, à l'occasion de la régate des jeunes sur Bic 293, 7 jeunes du CNS de Saint Martin ont fait le déplacement avec leurs 3 accompagnateurs. Le vent orienté Nord nous a permis de mouiller un parcours plutôt technique dans la baie de Saint Jean. Composé de 4 bouées, il amène nos jeunes planchistes sur toutes les allures : près, largue, vent arrière. Dès la première manche, Maëlle, plus expérimentée, prend les rennes pour ne plus les quitter. Derrière, la bagarre est serrée entre deux jeunes Saint Martinois Remy et Vétéa et la locale Taïnara. Après une première manche difficile, Taïnara prend finalement le rythme et au terme d'une belle navigation s'impose à la seconde place des 4 autres manches. Remy et Vétéa se partage les 3ème  et 4ème  places. Tranquille, Sam finit à la 5ème place. Derrière, les bords de près sont un peu difficiles pour les plus jeunes.
Dimanche, tenant compte des conditions de vent légère, la traditionnelle régate de slalom laisse place à un parcours sur formula ou raceboard. Théo survole toutes les manches équipé d'un très bon matériel prêté par Ricardy qui finit second !!! Après deux manches difficiles sur une planche trop petite, Nikki effectue une belle remontée en changeant pour une bonne vieille raceboard et se classe 3ème. Les places suivantes sont très serrées entre Gilles, Maëlle et Hélène.
Le CNSB vous donne rendez vous dans 15 jours pour le Tour de l'île du 1er mai avec toujours de jolis records à battre !

Classement Bic 293:
1er Maëlle Guilbaud (1996 - Cadette) Saint Barth
2ème Taïnara Terrier (1966 - Cadette) Saint Barth
3ème Vétéa Kerdraon (1997 - Minime) Saint Martin
4ème Remy Conte (1997 -  Minime) Saint Martin
5ème Sam Thamas (1997 - Minime) Saint Barth
6ème Tristan Deguingand (1997 - Minime) Saint Martin
7ème Théo Demanez (1999 - Minime) Saint Martin
8ème Matthias Freedman (1998 - Minime) Saint Martin
9ème Titouan Dagereau (2001 - Benjamin) Saint Martin
10ème Timé Freedman (1997 - Minime) Saint Martin

Classement Formula-Raceboard:
1er Théo Reynal (1er Cadet) - Saint Barth
2ème Ricardy Maricel - Saint Martin
3ème Niki Zack (2ème Cadet) - Saint Barth
4ème Gilles Reynal - Saint Barth
5ème Maëlle Guilbaud – (3ème Cadet) –Saint Barth
6ème Hélène Guilbaud – Saint Barth
7ème Pierrick Guilbaud – Saint Barth
8ème Paul Tison – Saint Barth

Festival du livre
Dans le cadre du 6 ème festival du livre de Saint-Barthélemy, orchestré par le club UNESCO et appuyé par d'autres associations ainsi que des bénévoles, une bourse d'échange de livres s'est déroulé ce dimanche 3 avril sur le parvi de la bibliothèque territoriale de 9 heures à 13 heures.
A cette occasion, plusieurs écrivains de l'île étaient présent pour dédicacer leur ouvrage, ainsi que des écrivains venus de l'extérieur, dont ont a pu noter la présence de M. Yann Arthus Bertrand qui a également participé à la remise des récompenses des gagnants au concours de nouvelles jeunes plumes 2011, en compagnie des organisateurs de l'association Saint B'Art, des représentants du collège Mireille Choisy et du représentant de la Collectivité en charge des Affaires Culturelles M. Yves GREAUX.
Les participants sont des adolescents de l'île, essentiellement scolarisés au Collège Mireille Choisy de la 6ème à la seconde et âgés de 11 à 15 ans environ. Il est organisé par l'Association Saint-B'Art et Leïla Nazzal, professeur d'espagnol du collège, ainsi que par d'autres bénévoles de l'association, enseignants du collège et extérieurs.
Le Jury s'est réuni le jeudi 31 mars afin de délibérer et de déterminer un palmarès.
Tous les participants étant, comme chaque année, récompensés : 1er prix : un IPAD ; 2e prix : un ordinateur; 3e prix : un Ipod Nano. Les suivants se verront attribués des bons d'achats dans les librairies de l'île.

FETE PORTUGAISE CE WEEK-END.
Vif succès une fois encore pour la fête Portugaise qui s'est déroulé ce week-end à Lorient dans la cours de l'ancienne école, une grande fête organisée par l'ASCPSB "l'association de la communauté Portugaise de Saint-Barthélemy".
Au programme :  jeux traditionnels avec ambiance musicale, repas Portugais, chants et spectacles de danses folkloriques du Portugal, ainsi qu'un concert et une soirée dansante animée par le groupe local "les Romantiques" et JORGE FERREIRA et son orchestre.



Voici quelques photos signées Gréaux Francis.

Planche à voile, des nouvelles d' Antoine QUESTEL.
Du 1 au 5 mars avait lieu la toute première épreuve et étape de coupe du monde au Vietnam. Je suis arrivé 10 jours précédant la compétition. Les conditions étaient idéales et j'ai pu naviguer et m'entrainer avec tout mon matériel. Je termine à la 16ème place avec comme manche: 22, 22, 8 et 5. Donc pour la première fois de ma carrière, j'enchaîne 2 finales gagnantes. Malheureusement, après 4 manches courues, ma discard est une manche de 22, j'ai alors une autre manche de 22 que je conserve, ce qui me positionne au final un peu loin au classement par rapport au niveau de mes deux dernières courses.
Je suis néanmoins très satisfait de ce résultat car il est le meilleur résultat de ma carrière en coupe du monde. Le niveau est très élevé, il se resserre au fil des années, les 25 premiers étant susceptible de rentrer en finale, il est alors difficile d'être régulier, il suffit d'un rien et tu ne passes pas un tour!
Cette étape m'a permis de valider les choix que j'ai fait pour la saison en terme de matériel, j'ai utilisé mes Loft racing blade 9.5, 8.6 et 7.8 avec des starboard 127 et 107. Bilan de la course, pour un début se saison, je suis très satisfait de cette épreuve qui me permet de me mettre en confiance pour la suite des évènements!

Quelques jours plus tard, je me suis rendu en Corse pour la première étape du championnat de France Funboard. Après une grosse incertitude quant au déroulement de l'épreuve du fait d'une grève de la SNCM, l'étape a pu se dérouler avec un jour de retard. Les conditions n'ont malheureusement pas permis de lancer des manches de slalom. Seule une épreuve de vagues a pu être mise en place le samedi. La discipline vague étant pas ma priorité dans mon programme de compétition, je m'en sors plutôt bien en montant sur la 2ème marche du podium.
Dommage que le slalom n'ait pas pu courir mais ce n'est pas terminé, il reste encore 2 étapes !

Environ 500 personnes pour la marche blanche.
Environ 500 personnes assistaient vendredi soir à la marche blanche organisée par un collectif de résidents de Gustavia en hommage à Maricèle Vincent.
Cette Haïtienne de 58 ans s'était fait sauvagement agresser dimanche 3 avril dans la soirée par une femme déséquilibrée mentale qui lui avait asséné une trentaine de coups de couteau, à l'origine de sa mort.
La foule, composée de trois des quatre enfants de la victime, d'amis de la défunte, du président de la Collectivité Bruno Magras, de la vice-présidente Nicole Gréaux, chargée des affaires sociales de la Collectivité, du père Kaze, curé de la paroisse catholique, de Yann Proust qui s'est interposé pour tenter de sauver la victime et d'anonymes choqués par le meurtre, s'était rassemblée autour de la gare maritime avant de faire route vers le lieu du drame.
Injuste, inadmissible, bouleversant. Les termes ne manquaient pas, vendredi soir, pour définir le sentiment provoqué par la mort de Maricèle Vincent qui sortait de son travail au Do Brazil et rentrait tranquillement chez elle à pied à Public quand le drame est arrivé.
Le cortège s'est mis en branle à la suite des enfants portant une rose blanche et la photo de leur mère contre leur coeur. Il a suivi, dans un silence chargé d'émotion, les cent derniers mètres parcourus par la victime jusqu'à la sortie de Gustavia, où Maricèle a été poignardée.

Source: Le journal de Saint-Barth.
Les voiles de Saint-Barth.
Le ciel de Saint Barthélémy s'était habillé de contrastes pour saluer dès 11 heures la dernière régate des Voiles de Saint-Barth version 2011, un tour complet de l'île ; contrastes des formes et des couleurs, entre immensité de l'azur et de sombres cumulus chargés de pluie qui ont donné un relief encore inédit aux courses de la semaine. Le vent généreux depuis lundi était à nouveau au rendez-vous, obstinément calé à l'est pour 17 à 18 nœuds, le « range » idéal pour plaquer sur 400 et quelques faces tannées et burinées, le sourire extatique du marin qui sait qu'il recevra une fois encore sa juste rasade d'embruns chauds et d'émotions brûlantes au plus près des côtes du paradis. A cette unanime satisfaction se mêlait au moment des départs ici et là l'inévitable nervosité des compétiteurs bien décidés à concrétiser par la victoire lors de la dernière manche les efforts de la semaine. Contrat rempli pour Rambler 100, star de ces Voiles, et qui apporte à son propriétaire George David un deuxième triomphe dans la classe « reine » des Maxi Yachts après celui de l'an passé sur « l'autre » Rambler de 90 pieds. Le flamboyant TP 52 Vesper peut partager la même euphorie ; il a lui aussi lutté face à une flotte homogène et contre le chronomètre pour surmonter un rating défavorable et remporter magistralement le Groupe des « Cruising ». Nico Cortlever (Nix) en Racing Cruising, Carlo Falcone (Mariella) chez les Classiques et John Winter (Fat Cat) en multicoques complètent le palmarès.

Saint-Barth Bucket et Air Show 2011.
La 16 ème édition de la Saint Barth Bucket a eu lieu ce week-end.
C'était une édition spéciale, commémorant le 25 ème anniversaire de la première régate courue sous le label «Bucket». Un anniversaire qui a été célébré avec l'organisation d'un Air show animé par quatre avions de combat américains datant de la seconde guerre mondiale, en marge de la course. Un week-end très chargé en événements, que l'administrateur de Corossol.info vous invite à découvrir en images, ainsi qu'une petite vidéo de la Saint-Barth Bucket et Air Show 2011 que nous a fait parvenir Johnny AUBIN pour le plaisir des yeux.
Vertige garanti...
Cliquez sur les photos pour vous rendre dans l'album spécial Bucket 2011.
Corossol, un quartier bouleversé par l'arrivée du tramway.
Le tramway desservira Corossol début 2013. Les travaux sur la ligne débutent, deux stations sont à construire, une à côté du "rocher Saint-Louis" et l'autre à l'entrée du village avec plusieurs aller-retour quotidiens vers le centre de Gustavia, et plus de 100 montées et descentes d'usagers, par jour, selon les estimations. L'enjeu est important pour Corossol, en terme d'accueil de nouvelles populations et de dynamisme économique et commercial. Ce nouveau transport pourrait se doubler d'une seconde ligne  vers Colombier, Flamand et l'aéroport. Plusieurs tracés sont à l'étude. Trois jours d'enquête sur corossol.info à partir de ce vendredi.
Corossol n'en pouvait plus ! En 30 ans sa population a augmenté de près de 50%. Cette congestion dont souffrait le quartier a obligé les membres de la "RIDC" à trouver des solutions adaptées à cause  d'un trafic de plus en plus ralenti. Alors, en 2011, la "RIDC" décide un grand bouleversement : Un tramway à l'instar de celui de la ville de Saint-Etienne (photo ci-dessous)  pour desservir Corossol vers le centre de Gustavia.
Des travaux d'une telle envergure entraînent naturellement quelques adaptations dans nos habitudes de circulation et de stationnement. Certains estimeront les inconvénients mais l'arrivée du Tram au cœur de Corossol mérite bien un peu de patience.


Lire la suite de l'article ici. 
Les adhérents de l'association ALC en visite de courtoisie sur le Club Med.
Le jeudi 10 mars 2011, les adhérents de l'association "Le Corossol" ont participé à une soirée sur le magnifique voilier  "CLUB MED" une soirée très sympathique et conviviale appréciée de tous.
Au programme: Cocktail de bienvenue et visite du bateau avant de passer à table, une soirée pour ainsi dire... ordinaire, mais c'était sans compter sur la présence à bord de Mona-Lisa DE LA CRUZ, une  journaliste Brésilienne avec qui nous avons sympathisé et à qui, bien évidement nous avons accordé une petite interview sur nos moeurs et coutumes de Corossol, la pêche, les travaux de paille, le musée de coquillage etc... Ce qui nous a value une page entière dans la célèbre revue Brésilienne "SWEET Chic" distribué dans toute l'Amérique du sud, Amérique centrale et Amérique du nord, et même au delà, revue vendue à plus d'un million d'exemplaire.
Mais la cerise  sur le Gâteau à laquelle nous ne nous attendions pas, c'était bien de faire la "UNE" sur la couverture de ce magazine.
Comme quoi, il ne faut pas aller très loin pour être célèbre... 


Lire la suite de l'article ici. 

compteur gratuit