Archives avril 2013

INSOLITE
Cécile Berton, agent de la Réserve Naturelle, se baignait à Corossol en fin d'après-midi quand elle est tombée sur un objet bizarre. Elle appelle alors le garde Le Quellec qui identifie l'objet comme étant une grenade non dégoupillée ! L'objet a été évacué en début de soirée accompagné par la Gendarmerie.

Source : Réserve naturelle de Saint-Barthélemy

La fête de Pâques à Saint-Barth.
La tradition a été respecté cette année encore, malgré le mauvais temps qui a obligé quelques personnes à décamper, d'autres ont fait de la résistance. Pâques est un grand moment de convivialité où les familles  se retrouvent autour d'un menu de circonstance : " le matété " de crabes. La tradition veut que les retrouvailles pascales se fassent à la plage en camping ou en pique-nique.  Quelques jours avant le dimanche de Pâques, les préparatifs vont bon train. On commence à aller repérer sur la plage un emplacement pour dresser les tentes. Ensuite, vient le moment de s'attaquer au menu. Á Pâques, les cuisinières sont les maîtres d'oeuvre de la fête. Elles sortent tous les ustensiles de cuisine en prévision du grand jour : les casseroles, les faitouts et les brosses pour brosser les crabes.
Toute la famille se retrouve sur la plage dès le mercredi pour certains. Les festivités peuvent alors commencer. On sort pour l'occasion, assiettes, gobelets en plastique et glacières pour déguster en famille le fameux matété que seule une cuisinière de talent est autorisée à préparer. Les festivités se poursuivent sur la plage jusqu'au lundi soir.
Voici quelques photos prisent pour vous par Francis Gréaux, qui comme chaque année, fait la tournée des campings pour corossol.info.

24 MARS 2001  24 Mars 2013, douze ans déjà, le terrible crash. Saint-Barthélemy se souvient.
Le samedi 24 mars 2001, un accident aérien tragique a eu lieu à Saint Barthélemy vers 16h15.

Ce samedi 24 mars 2001, un Twin-Otter d'Air Caraïbes en provenance de l'aéroport de Juliana St-Maarten s'est écrasé sur une maison à Public alors qu'il était en phase d'approche de l'aéroport de Saint-Barth, l'appareil avait à son bord, dix-sept passagers et deux membres d'équipage. Vingt personnes trouvent la mort. Le pilote (Jean-Paul Jerpan), le copilote, les dix-sept passagers - dont un couple en voyage de noces - et le propriétaire de la maison sur laquelle l'avion s'est écrasé dans le quartier de Public.
De nombreuses personnes rapportent que l'appareil faisait une approche normale, et il se trouvait déjà au dessus de Public lorsqu'il vira sur sa  gauche, pour ensuite décrocher et s'écraser sur une maison située sur la  route reliant Public à Corossol.
Les passagers étaient originaires de France, Monaco, Belgique, Hollande et des États-Unis. Il s'agissait d'un vol commercial. La plupart des passagers venaient en vacances, d'autres rentraient chez eux.
Exceptionnellement avec un jour d'avance cette année, ce samedi 23 mars 2013, à cette date anniversaire , une commémoration a eu lieu devant la stèle à Public  sur les lieux où s'est produit l'accident en présence de plusieurs élus de la Collectivité, du représentant et chef d'escale de la compagnie Air Caraïbes M. Jean-Marie GREAUX, ainsi que Sabin CAGAN,  représentant de la société Saint-Barth service.