Archives Janvier 2010

Saint-Barth, perle des caraibes...
Peut être le tube de l'été qui va faire de l'ombre à Kamini qui a  rendu célèbre l'enfant de Marly-Gaumont sur internet, et du même coup ses chansons, son village, les habitants, et même,  eh oui.... les vaches de son « petit patelin »
Peut être que ce petit groupe qui a enregistré au fond d'un garage quelque part à Saint-Barth peut se retrouver propulsé numéro un des ventes d'ici quelques mois, Un humour tendre, sans se prendre la tête, du 100% naturel… Bravo les artistes...
A écouter sans modération...
CONFÉRENCE DU LYCEUM CLUB.
Salle comble pour la conférence organisée par la mini université du Lyceum Club de Saint-Barthélemy le mercredi 27 janvier 2010 à la salle polyvalente de la capitainerie
à Gustavia, avec comme invité, M. Bruno MAGRAS, Président de la collectivité qui devait répondre aux nombreuses questions des personnes présentes sur l'évolution de Saint-Barthélemy en PTOM ( Pays et Territoires d'Outre-Mer).
Après un bref rappel historique, le président s'est mis à la disposition du public pour répondre à un certain nombre de questions. 
Nous vous rappelons  que les conférences de la mini-université sont gratuites et vous y êtes tous cordialement invités.
600 kilos de déchets collectés lors des 4 heures pour la Terre.
A l'image de l'initiative «Une heure pour la Terre» créée par le WWF, l'association Saint Barth Essentiel organisait dimanche dernier une opération de nettoyage des routes baptisée «4 heures pour la terre». Bravant la pluie et le temps très maussade de dimanche, quinze membres et sympathisants de l'association de préservation de l'environnement et du patrimoine participaient à cette opération. Comme le confiait la présidente Hélène Bernier, «la récolte fut hélas fructueuse». Plus de 600kg de déchets en tout genre jonchant les abords des routes ont en effet été collectés durant les quatre heures qu'a duré cette première opération. Ils ont été transportés par les bons soins de Caraïbes Cleaning.
Article : Le Journal de Saint-Barth.
Photos : Helène Bernier
            corossol.info.
Saint-Barth se mobilise en faveur d'Haïti.
Saint-Barth, comme le reste du monde a les yeux tournés vers Haïti, et se mobilise au profit de cette île dévastée suite au séisme de mardi dernier.
Plusieurs actions ont déjà eu lieu depuis deux jours déjà, mais aujourd'hui, c'est une opération d'envergure qui se déroule sur le quai d'honneur à Gustavia.
Outre les collectes de fonds déjà organisées  par les associations caritatives telle-que: le Lions club, le Rotary club ou encore la croix rouge, c'est une journée entière mise en place par la CEM " Chambre Economique Multiprofessionnelle " ce samedi 16 janvier en collaboration avec les services de la collectivité, les services techniques, la capitainerie et en collaboration avec les associations Lions club, la Croix rouge, le Rotary club ainsi que l'association goût et saveur qui organise une vente de charité.
L'ensemble des fonds obtenus sera reversé aux associations caritatives locales.
Cette journée se terminera sur un concert de différents groupes locaux.
Venez nombreux soutenir cette action
Ici sur la photo, les membres du Lions Club sur le parking des quincailleries à Public.
Le "A" un extraordinaire méga-yatch au design Phillipe Starck
Le port de Gustavia est réputé pour l'accueil de méga-yachts en tout genres, surtout en fin d'année, nous en avons déjà vu de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les longueurs également, mais le méga-yatch de 118 mètres qui est arrivé hier, ne peut pas passer inaperçu.
En effet, Avec sa coque aiguisée comme un rasoir et une esthétique décalée mêle (certes harmonieusement), quelques "gimmick" du passé dans un concept de Battle-ship digne de Stars-wars. Le "A" ressemble plus à un vaisseau de la marine croisé avec la forme d'un sous-marin, qu'à un bateau de plaisance destiné à croiser dans nos eaux, l'aspect intéressant de la conception de ce motor-yacht, est son look futuriste et distinctif, presque "militaire"...
Quelques vagues rumeurs indiquent que le propriétaire de ce motor-yacht serait un multi-milliardaire Russe, mais le secret semble être une de ces choses qui entoure la plupart des méga-yachts.... 
Transat Ag2r La Mondiale, le bateau concarnois est à flot.
Concarneau-Saint-Barth, le bateau concarnois et Saint-Barth, a été mis à l'eau en fin de matinée, ce samedi 23 janvier à Port-la-Forêt, en présence des deux skippers : le Saint-Barth Miguel Danet et le Finistérien Damien Cloarec. Une opération à laquelle a également assisté le maire de Concarneau, André Fidelin. Les skippers entrent désormais dans le coeur de la préparation : préparation physique, météo, optimisation du bateau. Le bateau sera présenté courant février aux Concarnois. Le départ de la course, désormais baptisée Transat Ag2r La Mondiale, aura lieu le 18 avril prochain.
Source : Le télégramme.com
Passage à Gustavia du voilier "La Loupiote"
Depuis 2005, La Loupiote présente "Entre Île et Aile" de port en port. Avec plus d'une centaine de représentations, ce spectacle a ravi petits et grands tant en France qu'au Maroc, aux Antilles ou au Canada.
Depuis 2004, le voilier La Loupiote sillonne les mers pour présenter ses créations. Mis à l'eau en été 2004, il a d'abord effectué un tour de Bretagne jusqu'aux côtes Charentaises avant d'hiverner au Portugal, au Maroc puis aux Canaries.
L'été 2005, il est revenu sur la côte atlantique française offrir le spectacle "Entre Île et Aile".
Après une tournée en Charente Maritime en été 2006 , il quitte la France pour des représentations au Maroc. Il fait escale à Radazul aux Canaries.
En Janvier 2007, La Loupiote traverse pour sa première fois l'Océan Atlantique et passe l'hiver dans les Antilles Françaises. Au printemps, elle part de Guadeloupe direction Halifax. 14 jours de navigation dans des conditions changeantes et parfois pénibles pour une arrivée à Halifax (Nouvelle Ecosse) dans le froid et la pluie... puis navigation dans le Golfe et Fleuve du Saint Laurent avec une étape à Saint Pierre et Miquelon.
En 2009, pendant l'hiver La Loupiote s'ancre en Martinique et Guadeloupe. L''équipage y reprend son activité artistique avec la création de trois nouveaux spectacles.
Au printemps la Loupiote navigue le long de la côte américaine puis sur l'Hudson River, le lac Champlain, descend le Richelieu et enfin remonte le fleuve Saint Laurent pour passer l'été au port d'escale de Montréal. Avec l'automne, elle redescend la carte pour rejoindre des cartiers d'hiver plus doux que sont les Antilles.
Et c'est justement à Saint-Barth donc, que la Loupiote est amarré devant l'hôtel de la collectivité depuis le début de la semaine, où Franck et Delphine se sont envolés dans le mât et les haubans de leur bateau pour un spectacle tout en finesse et en poésie.
Ils ont déjà donné plusieurs représentations de leur spectacle sous le regard émerveillé d'une cinquantaine de personnes petits et grands confondus, pour la seule représentation de vendredi.

Travaux sur la plage de Corossol.
Suite à la houle importante de cette fin d'année 2009, la plage de Corossol a été une fois de plus durement touchée, le peu de sable qui y avait a été emporté vers le large, pour laisser place à un amas de grosses pierres venues du large et des côtes sous la force des vagues.
Il était de mon devoir, en tant que conseiller territorial habitant Corossol, et sur la demande de nombreux habitants, de trouver une solution pour évacuer ces cailloux, que l'on retrouvent à chaque grosse houle dans la route et qui deviennent des  projectiles dangereux sous la force des vagues.
Avec les services techniques de la collectivité, nous avons pu trouver une solution pour évacuer ces roches, d'où la présence de camions et autres engins sur la plage depuis le jeudi 14 janvier.
Le but de cette opération, ce n'est pas de retirer toutes les roches de la plage comme peuvent le penser certaines personnes, mais simplement enlever le surplus qui a été rapporté par les dernières grosses houles.
Mon ambition, c'est de voir disparaître les cailloux qui sont en trop, pour laisser place au sable qui devrait, je l'espère arriver avant la fin du premier trimestre 2010 par un ré-ensablement.
Certaines personnes pensent, que le fait d'enlever ces cailloux, c'est ce qui  fait que le sable ne reste pas, j'en suis pas si sûr, du fait que d'autres plages n'ont aucun cailloux et que le sable ne part pas pour autant. Par  contre, une chose qu'il faut savoir, c'est que notre  "brise-lame" si précieux du bord de mer, qui, comme sont nom l'indique, protège bien les habitations du bord de mer de la houle et notamment en cas d'ouragans, les vagues qui frappent le brise-lame repartent automatiquement vers le large en emportant le sable, nous en avons aussi l'exemple sur d'autres plages, où des murs en bordure de plages on été édifiés après "Luis".
La solution est donc de rajouter beaucoup de sable, et croyez moi, je travaille en ce sens, de même que des travaux sur une partie du brise-lame sont prévus dans les jours à venir.

Jeannot DANET, votre conseiller territorial.
          SPECIAL HAITI
Pour information, les services de la collectivité ont mis en place une cellule d'accueil réservée aux personnes ayant de la famille à Haïti.
L'accueil se tiendra au bureau du service communication, ouvert dès cet après-midi de vendredi à 14h.
Nous sollicitons l'aide de chacun afin de diffuser le message le plus largement possible, Internet n'étant pas accessible à tous.
Merci à tous.
Contact : Sandie / Alexandra

« Afin d'apporter tout son soutien aux familles éprouvées par la tragédie que connaît Haïti, la Collectivité de Saint-Barthélemy met à la disposition de tous les ressortissants haïtiens un ordinateur avec accès internet, afin de consulter le site « familylinks » mis en place par la Croix Rouge et permettant de retrouver les membres des familles sinistrées. Le bureau sera ouvert à l'hôtel de la collectivité dès aujourd'hui à partir de 14 h puis tous les jours ouvrés de 8h à 12h et de 14h à 17h, le mercredi jusqu'à 12h. Un agent de la collectivité apportera son aide pour faciliter les recherches.»
Festival de Musique.
A l'occasion de la 26 ème édition du festival de musique de Saint-Barthélemy, une réception cocktail a eu lieu à l'hôtel de la collectivité en l'honneur des artistes du Festival de Musique de Saint-Barthélemy et de ses organisateurs.
Une cérémonie officiée par le président M.Bruno Magras et le vice-président M.Yves Gréaux qui s'est déroulée le jeudi 14 janvier à 16 heures en présence de nombreux artistes, qui se sont vus remettre des cadeaux souvenirs, et la médaille de Saint-Barthélemy pour une dixaine d'entres eux pour leur participation à tous les festivals depuis le début.
Le festival de musique qui a débuté le mercredi 13 janvier sur une soirée Mozart donnée à l'église catholique de Gustavia, se terminera le 20 janvier prochain par une soirée où se produira le guitariste lyonnais Eric Franceries aux côtés du Miro Quartet et de la Chorale des Bons Choeurs.
Communiqué du Préfet Jacques Simonnet.
Le séisme en Haïti a particulièrement marqué la société saint-martinoise à double titres et y compris la population de Saint-Barthélemy.
En effet, dans la partie française de l'île, on compte 5000 à 6000 haïtiens français, immigrés réguliers ou irréguliers  et autant dans la partie néerlandaise, essentiellement des immigrés en situation irrégulière. Pour Saint-Barthélemy il y a une centaine d'haïtiens notamment employés dans les hôtels.
A l'annonce du séisme l'émotion a été très  vive, non seulement dans la communauté  elle-même, mais dans l'ensemble de la communauté saint-martinoise compte tenu des liens privilégiés qui existent avec la communauté haïtienne qui , si elle pose des problèmes d'immigration illégale n'en n'est pas moins complètement intégrée en ce qui concerne les français d'origine haïtienne et les immigrants légaux . De surcroît la solidarité de l'arc caribéen a également mobilisé l'ensemble des populations. Les élus de Saint-Martin ont été particulièrement touchés non seulement par l'évènement, mais aussi par les répercussions au sein de la communauté haïtienne locale. A cet égard, ils ont été surpris que le communiqué de presse de la Ministre de l'Outre-mer ne fasse référence qu'aux communautés haïtiennes de Guyane, de Martinique et de Guadeloupe, à la fois compte tenu de l'importante communauté de Saint-Martin et par le fait qu'une nouvelle fois, malgré leur qualité de COM de l'article 74, ils se sont vus amalgamés à la Guadeloupe.
L'émotion a été à son paroxysme lorsque l'avion d'Air Caraïbes partant de Sint-Maarten pour Paris et faisant escale à PORT AU PRINCE a été détourné sur POINTE A PITRE sans que personne n'en ait été informé ni localement, ni à PARIS ; ce qui a créé une certaine tension. L'émotion a été toute aussi vive lorsque les premières informations nous sont parvenues dans le courant de la nuit et jusqu'à ce matin. J'ai, avec les services de l'Etat et en liaison avec les exécutifs des deux collectivités, apporté les réponses les plus adaptées me conduisant à faire un communiqué de presse.
Actuellement tout a été organisé au niveau des collectivités et des services de l'Etat pour répondre au mieux aux demandes des ressortissants haïtiens et de l'ensemble de la population  et je tiens, une nouvelle fois, à souligner la grande tristesse et la compassion des principaux élus, mais aussi l'émotion générale qui s'est dégagée à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin.
Le Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy a d'ores et déjà proposé l'octroi d'une aide exceptionnelle de 200 000 euros à Haïti et le Président de la Collectivité de Saint-Martin s'est engagé dans une action avec la Croix Rouge Française.
Communiqué du président de la collectivité.
Le Président de la Collectivité,
Les Membres du Conseil Exécutif et du Conseil Territorial, tiennent à exprimer leur émotion devant la catastrophe qui frappe de nouveau Haïti et sa population.
Ils adressent à tous les résidents de Saint-Barthélemy de nationalité haïtienne leurs sentiments de compassion et de solidarité devant ce drame humain et ce désastre économique.
Le Président demande à toute la population de répondre favorablement aux sollicitations des Associations et Clubs-services qui prendront des initiatives d'action de solidarité en faveur de ces populations une fois de plus si durement éprouvées.
D'ores et déjà, le LION'S CLUB a pu prendre des initiatives dans l'urgence grâce à leur relais qui se trouve sur place.
Deux comptes ont été ouverts à la BNP, l'un en euros et  l'autre en dollars, intitulés ‘'LION'S CLUB : Sinistre-Haïti''.
Ceux qui le souhaitent peuvent rapidement rentrer en contact avec les membres de ce Club-service et plus particulièrement Monsieur Adolphe BRIN.
Il annonce que la proposition d'une participation financière de la Collectivité sera prochainement faite aux membres du Conseil Territorial afin d'apporter une contribution aux secours et à l'aide humanitaire.
Saint Barthélemy, le 13 Janvier 2010
Le Président de la Collectivité,


compteur gratuit