Archives janvier 2012

Le trésor des sargasses.
Des civelles à St Barth, merci les sargasses !

Loulou Magras de Corossol s'est intéressé à ce qu'il pouvait bien y avoir dans ces fameuses sargasses, ces algues qui cachent de nombreuses espèces juvéniles (tortues, poissons, crustacés…) et transportent notamment des graines végétales (raisins bord de mer, palétuviers…). Miracle ! Il y découvre des alevins d'anguilles mieux connus en Europe sous le nom de Civelles. Ces alevins migrent de la mer des sargasses vers les côtes européennes où elles remontent ensuite les cours d'eau pour s'installer enfin dans des étangs, mares, fossés. Les anguilles font alors le trajet inverse au bout de dix années à l'approche de leur maturité sexuelle, elles redescendent les cours d'eau et retournent à la mer des sargasses par les profondeurs de l'océan pour s'y reproduire. Cette année, les courants ont décidé de faire descendre ces sargasses vers les Antilles et c'est donc à Corossol que ces alevins ont été découverts. Mais pourquoi tant d'émoi ? Les civelles sont très recherchées en Europe où elles constituent un met de choix. Il faut 2900 alevins pour faire un kilo qui se marchande entre 200 et 1000 euros! Bien sûr, la pêche est très encadrée en Europe car les civelles sont fragiles et menacées, mais cela est un beau cadeau de noël pour cet habitant de St Barth qui a dû se régaler.

Source : Réserve naturelle.

AVIS D'OBSÈQUES
Nous avons le regret d'annoncer le décès de Monsieur Raymond LÉDÉE dit Pompon,  âgé de 78 ans, maçon en retraite, domicilié à Lorient - Saint-Barthélemy.

Les obsèques de Monsieur Raymond LÉDÉE
ont eu lieu le jeudi 26 janvier 2012 à 16 h  45 en l'église de Lorient.
La levée du corps a eu lieu à son domicile à 16 h 30
et l'inhumation au cimetière de Lorient

Cet avis est demandé par : son épouse Clarita, ses 3 enfants Maguy, Annick et Mickaël, sa belle fille Claudine et ses beaux-fils Jeannot et Christophe, ses 6 petits-enfants Julio, Alexandre, Dinaly, Justine, Maé et Téo,  sa sœur Rita, ses beaux frères et belles-sœurs, ses neveux et nièces, et par ses autres parents et amis et alliés.

Monsieur Raymond LÉDÉE,  est apparenté aux familles :
LÉDÉE - BRIN - AUBIN - GIRAUD - GRÉAUX - VASLIN - DANET - GUMBS - QUESTEL - MAGRAS - BERNARD - DIDIER - BERNIER.
             

Trafic à l' aéroport de Saint-Barth du mois de novembre 2011.
Le trafic de passagers commerciaux augmente de 2,6 % par rapport au mois de novembre 2010, avec 12 518  passagers accueillis.
Le trafic international demeure quasi-stable à +0,03%, avec une baisse sur Juliana (-6,3 %) et une croissance plus marquée sur San Juan (+50,6 %) et Anguilla (+ 52,8%).
Les échanges nationaux progressent de 10 % grâce à la forte progression relevée sur Pointe-à-Pitre (+ 48,8 %), tandis que le trafic sur Saint Martin Grand-Case est en fort recul (-22,4 %). 
La répartition du trafic passagers par compagnie tient compte de l'indisponibilité de 2 appareils sur 3 de la compagnie Winair, qui connaît une baisse de son trafic passagers (-14,1 %), en partie compensée par les mouvements de la compagnie Air Antilles affrétée pour assurer les liaisons régulières avec Juliana. 
Depuis le début de l'année 2011, le trafic de passagers croît de 9,11 % comparé à la même période l'année précédente, et le nombre de mouvements d'avions s'établit à 30 480.
Vous trouverez ici les résultats de trafic du mois de novembre 2011, cliquez sur les photos.

Photo : M. PAYET.
La terre a tremblé à Saint-Barth.
Ce vendredi 20 janvier 2012, à 14h 34 une secousse sismique a été ressentie dans les deux collectivités de St-Barth et St-Martin. Il n'y a eu  aucun dégât matériel à déplorer.
L'épicentre du séisme, dont la puissance a été évaluée à 3,1 sur l'échelle de Richter, se situe en mer par 18.987°N, 64.254°W à 29 km (18 miles) NNE (14°) de British Virgin Islands, et à 55.3 km de profondeur. 
Saint-Barthélemy a changé de statut en 2012.
A compter du 1er janvier 2012, Saint-Barthélemy est devenu un pays et territoire d'Outre-mer associé (PTOM) au regard de l'Union Européenne (UE). Cette démarche avait été réclamée par le Conseil territorial de l'île et validée par le Conseil Interministériel de l'Outre-mer fin 2009. Avant ce changement, Saint-Barth restait, comme la Guadeloupe, la martinique, la Réunion etc... une région ultrapériphérique de l'UE.

La collectivité d'outre-mer de Saint-Barthélémy,  a obtenu à Bruxelles le statut européen de pays et territoire d'outre-mer associé (PTOM), qu'elle réclamait. A partir de 2012, Saint-Barthélémy cessera donc d'être une région ultra-périphérique (RUP) de l'Union européenne.

La recherche d'une plus grande souplesse économique.

La collectivité de Saint-Barthélemy continue ainsi un processus enclenché voilà trois ans lors de son détachement administratif de la Guadeloupe. Un détachement intervenu le 15 juillet 2007.

Le statut de RUP, bien qu'avantageux sur certains points puisqu'il permet de bénéficier d'importants fonds structurels européens, impose cependant l'application de l'ensemble du droit communautaire, largement restrictif à des échanges économiques appuyés avec les pays de la zone caraïbes.

Ce changement de statut pourrait ainsi faciliter les échanges commerciaux de Saint-Barth à l'extérieur de l'Union européenne et notamment avec les Etats-Unis voisins.

Une plus grande liberté fiscale et douanière

Dans un communiqué, la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a précisé que cette évolution statutaire au niveau européen signifiait que "la collectivité pourra s'écarter du droit et des normes européennes pour s'adapter à ses spécificités".

Concrètement, les règlements et directives communautaires ne deviendront contraignantes pour Saint-Barthélémy que si l'Etat ou la collectivité décident de les y rendre contraignantes.

Autre avancée sur le plan de ses échanges économiques, la collectivité sera libre de choisir son régime fiscal et douanier, certes avec des réserves concernant la fixation des taux et assiette pour les impôts et taxes. L'Euro sera, quant à lui, maintenu.


compteur gratuit