Archives mai 2015

Voiles de Saint Barth 2015 - 70 équipages et 1200 marins prêts à en découdre.
La cérémonie d'ouverture du village des Voiles de Saint-Barth a eu lieu lundi, à 18 heures, lançant ainsi officiellement son édition 2015 !

Pour l'occasion, Bruno Magras, le Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy et Loïck Peyron, le parrain de l'épreuve, ont pris la parole afin de souhaiter la bienvenue aux 1200 marins en lice avant de rendre un hommage tout particulier à la navigatrice Florence Arthaud, décédée tragiquement le 9 mars dernier, à qui les organisateurs ont choisi de dédier cette 6e édition.

Une édition prometteuse, d'une part parce que le plateau est exceptionnel, et d'autre part parce que les conditions météo s'annoncent parfaites, avec entre 15 et 18 noeuds de vent tout au long de la semaine.

D'ailleurs, les 70 équipages qui avaient rendez-vous pour leur premier briefing hier après-midi, affichent clairement leur impatience d'en découdre.

Bruno Magras, Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy a déclaré à cette occasion sur ActuNautique.com : « Les Voiles de Saint-Barth s'inscrivent aujourd'hui dans le patrimoine de l'île. Nous sommes là pour accompagner cet évènement qui, non seulement fait plaisir aux participants et aux visiteurs, mais aussi à la population de Saint-Barthélemy. Depuis sa création, l'événement a pris une belle dimension grâce aux talents de François Tolède, de Luc Poupon et de leurs équipes. Cette notoriété est le fruit d'une organisation sans faille qui fidélise les sportifs en leur permettant de pratiquer leur sport dans des conditions optimales. De plus, l'épreuve est une belle occasion de se rassembler autour du nautisme, une discipline ancrée dans la vie de notre île. Je tiens à dire aux 1 200 marins qui sont parmi nous : que le meilleur gagne ! Et d'ores et déjà je les félicite d'avoir choisi Saint-Barthélemy pour cette rencontre amicale. »

Loïck Peyron, parrain de la 6e édition des Voiles de Saint-Barth a pour sa part précisé : « C'est passionnant les gros voiliers et cette semaine, je suis chanceux car j'ai l'opportunité de monter sur plusieurs machines. Aujourd'hui j'ai navigué sur le CG 32 Le Carré / Diamond Genesis d'Erik Maris. Demain, je serai à bord de Paradox et ce sera forcément un peu spécial pour moi car c'est un multicoque qui a été construit dans les moules de Fujifilm, le trimaran ORMA sur lequel j'ai couru pendant de nombreuses années. Ensuite, mercredi, j'aurai la chance d'embarquer à bord de Comanche, ce qui n'est pas mal non plus, puis que régaterai à bord de Phaedo 3 jeudi. Tout ça est très excitant ! »



Publié dans Voiles de Saint Barth 2015, Courses au large et régates. 




West Indies Regatta 2015.
De jeudi et jusqu'au dimanche 3 mai se déroule  la West Indies Regatta.
Cette 7e édition de la «West Indies» a démarré avec la projection sur les quais du film Vanishing Sail. Un film réalisé par Alexis Andrews, originaire d'Antigua, et qui est cette année encore l'organisateur de la West Indies Regatta. Avec
Aragorn Dick-Read.
Des bateaux pays venus des différentes  îles de la Caraîbe. Pour  plusieurs régates comme au  temps. d'avant. Avec comme les années précédentes, un village sur le quai Général DE GAULLE ainsi qu'une exposition au musée territorial «Un hommage à nos marins.» en marge de la West Indies Regatta.
Photos : Alain Photographie, Jojo Gumbs.
Le retour des planches à dérive et un nouveau record en Kitesurfing !
A Saint-Barth, Hollande propose un « compromis » sur un contentieux fiscal.
En réponse au discours de Bruno Magras (DVD), président de la collectivité à qui il a remis les insignes de la légion d'honneur, le chef de l'Etat a proposé "un compromis" pour sortir de la situation créée lors de l'émancipation de Saint-Barth de la Guadeloupe dont elle était une commune et son choix de devenir une collectivité d'outre-mer (COM), avec autonomie fiscale.

"Il avait été convenu au moment du statut que l'Etat compenserait un certain nombre de frais. Depuis ce sont de curieuses compensations qui se sont effectuées" aboutissant "à une dotation globale de compensation négative", a rappelé le président de la République. L'île devait donner à l'Etat chaque année 5,6 millions d'euros, une situation inédite en France.

Soulignant "la situation de blocage" créée sous la droite dans laquelle se trouve l'île dont la dette a gonflé année après année pour atteindre environ 40 millions d'euros, M. Hollande a proposé que Saint Barth rembourse "la moitie de sa dette, soit un effort de 20 millions d'euros".

"Vous n'aurez plus de FC TVA (fonds de compensation de la TVA) mais en contrepartie vous ne reverserez à l'Etat que la moitié de la compensation dite négative", soit 2,7 millions d'euros que la collectivité est prête à verser comme participation aux dépenses de l'Etat sur son sol (police, professeurs, etc.).

"Dès la prochaine loi de finances, le règlement financier sera voté et deviendra la loi commune", a promis M. Hollande, premier président à se rendre sur l'île depuis Valéry Giscard d'Estaing, venu en décembre 1980 lors de la campagne présidentielle.

Rappelant que Saint Barth était souvent considérée comme "l'île des milliardaires", M. Hollande a souligné que "cela ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de la pauvreté, qu'il n'y ait rien à faire sur le plan social" et il a annoncé la création sur l'île "d'une caisse locale de sécurité sociale".

En ce 8 mai, le président a ensuite déposé une gerbe au monument aux morts. La Marseillaise a été chantée par des enfants brandissant des petits drapeaux tricolores. "Vive la France. On est en France ici ! ", ont lancé des enfants au passage de François Hollande qui a pris un mini bain de foule, serré des mains, distribué des bises et joué le jeu des selfies. Il n'avait recueilli que 17% lors de la présidentielle.

"On n'est pas toujours d'accord mais vous êtes formidable", ont lancé des admirateurs à l'adresse de Christiane Taubira, qui accompagne M. Hollande dans sa tournée caribéenne. De nombreux ministres sont aussi du déplacement : Ségolène Royal (Environnement), George Pau- Langevin (outre-mer), Annick Girardin (francophonie) ainsi que le président de l'Assemblée Claude Bartolone.

Source : AFP.
François Hollande a proposé vendredi à la petite collectivité de Saint-Barthélemy un « compromis » pour régler un contentieux fiscal entre l'Etat et l'île, né d'une situation inédite de dotation négative depuis le changement de statut en 2007.

8-Mai : Avant de prendre l'avion pour les Antilles, François Hollande a présidé les cérémonies du 70ème anniversaire à Paris.





La France célèbre ce vendredi 8 mai 2015, la victoire des Alliés, avec en point d'orgue une commémoration parisienne en présence de François Hollande, du Premier ministre Manuel Valls et de John Kerry, en visite dans la capitale.
A Saint-Barth a eu lieu également un dépôt de gerbes au Monument aux Morts. Une cérémonie présidée par Monsieur Bruno MAGRAS Président de la collectivité, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires. Etait présent également Monsieur le Préfet de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.