Archives Mars 2010

St Barths Bucket édition 2010.
La Saint-Barth Buket édition 2010, c'est 3 jours de régates amicales autour de Saint-Barthélemy et regroupant certaines des plus grandes et prestigieuses unités du monde.
Manifestation qui débute le jeudi 25 mars jusqu'au dimanche 28 au soir.
Rendez-vous sur corossol.info pour les plus belles photos de cet évènement dès dimanche soir.
A l'occasion de la " Bucket", les portes du Fort Oscar seront ouvertes de 8 heures à 18 heures, ce dimanche 28 mars 2010...
Grâce à la Gendarmerie, la SNSM et la Collectivité, vous pourrez admirer le départ et l'arrivée de la régate du jour ! Un panorama hors du commun...
Une buvette sans alcools, avec mise à disposition de sandwichs sera présente sur place, avec une vente d'articles de représentation de la SNSM ... Vente au profit de la station de Saint-Barthélemy.
L'entrée est gratuite, alors venez nombreux admirer ces "Formule 1 " de la mer...
Philippe Laduré.
Vice-Président de la SNSM.
Incendie à Corossol.
Grosse frayeur ce jeudi 25 mars en début de soirée pour les habitants du quartier de Corossol, mais plus particulièrement pour les propriétaires de cette maison qui se trouve au dessus du studio qui a pris feu pour des raisons encore inconnues.
Fort heureusement, il n'y a eu que des dégâts matériels, mise à part une personne qui a été prise d'angoisse, il n'y a pas eu de blessés. Beaucoup de personnes de Corossol se sont rendues sur les lieux très rapidement pour donner un coup de main, car tout le monde a encore en mémoire l'incendie du dancing "La Vieille France" dans les années 80.
Mais l'intervention rapide des sapeurs pompiers qui sont venus en nombre, a permis de circonscrire l'incendie très rapidement.
Suite à cet incendie, Micheline Questel et sa famille nous a fait parvenir le communiqué suivant:

Micheline Questel et sa Famille de Corossol remercient chaleureusement toutes les personnes qui les ont aidé et soutenu pendant l'incendie qui aurait pu être dramatique.

Remerciements  aux sapeurs pompiers, à tous les voisins sans oublier la Famille Zitte, Christina et sa Famille ainsi que tous les autres qui ont tout mis en œuvre pour sauver notre maison.

Merci du fond du Cœur à Toutes et à Tous.

Micheline Questel
Crash de Saint-Barth, 9 ans déjà...
Le samedi 24 mars 2001, un accident aérien tragique a eu lieu à Saint Barthélemy vers 16h15.

Ce samedi 24 mars 2001, un Twin-Otter d'Air Caraïbes en provenance de l'aéroport de Juliana St-Maarten s'est écrasé sur une maison à Public alors qu'il était en phase d'approche de l'aéroport de Saint-Barth, l'appareil avait à son bord, dix-sept passagers et deux membres d'équipage. Vingt personnes trouvent la mort. Le pilote (Jean-Paul Jerpan), le copilote, les dix-sept passagers - dont un couple en voyage de noces - et le propriétaire de la maison sur laquelle l'avion s'est écrasé dans le quartier de Public.
De nombreuses personnes rapportent que l'appareil faisait une approche normale, et il se trouvait déjà au dessus de Public lorsqu'il vira sur sa  gauche, pour ensuite décrocher et s'écraser sur une maison située sur la  route reliant Public à Corossol.


VIDE GRENIER ET FOIRE CULINAIRE DU ROTARY CE DIMANCHE.
Ce dimanche 14 mars, le Rotary Club de Saint Barth a organisé son traditionnel vide grenier ainsi que sa deuxième édition de sa foire culinaire sur le quai Général de Gaulle à Gustavia.
Les deux événements ont eu lieu de 8h30 à 14h . Vous avez été nombreux à venir faire des achats intéressants et faire plaisir à vos papilles en dégustant les différentes spécialités concoctées.
Episode de houle de Sud ouest. Un yacht à la côte, un voilier coulé...
Le voilier baptisé Spirit a été renfloué dès le lendemain de la dépression qui a circulé au Nord des Iles du Nord dans la journée de mercredi. Spirit est aujourd'hui à nouveau à flot.
Une petite dépression qui a circulé au Nord des Iles du Nord dans la journée de mercredi de la semaine dernière est à l'origine de l'échouage de deux bateaux : un yacht de 26m50 près des côtes d'Anse des Cayes et un voilier d'un peu plus de 10 mètres sur son mouillage à Corossol.
Les vents de direction inhabituelle de Sud-ouest soufflant en moyenne de 30 à 40km/h et jusqu'à 60km/h en rafales ont en effet levé une houle de sud-ouest d'1m50 à 2m contre laquelle le domaine portuaire n'est pas abrité.
Mouillé sur corps morts à Corossol, le voilier baptisé Spirit a sombré sur son mouillage, sous le poids de la houle.
En fin d'après midi mercredi, seul son mât était encore visible. Les travaux de renflouement ont commencé dès le lendemain jeudi. Spirit est aujourd'hui à nouveau à flots.
Pour se protéger de cette houle inhabituelle, de nombreux bateaux avaient quant à eux pris le parti de migrer vers les baies moins exposées d'Anse des Cayes et de Saint Jean.
Après le passage vers 20 heures mercredi du front pluvieux associé à la dépression, vent et houle ont viré subitement plein nord, faisant pivoter les bateaux au mouillage.
C'est à ce moment que l'ancre du Front Row, un motoryacht de 26m50 battant pavillon des îles Caïman et ancré à l'Anse des Cayes a dérapé. Le capitaine a bien remis les moteurs pour tenter de se dégager, mais peine perdue: Le motoryacht s'est retrouvé sur le récif à moins de deux mètres de la côte.
Appelé vers 20h30, l'équipage du capitaine Danet, le canot de sauvetage de la Snsm, est arrivé sur place vers 21h. Les annexes d'autres yachts au mouillage à proximité ont tenté en vain de le dégager.
La Snsm a quant à elle dû s'y reprendre à deux fois avant de pouvoir extraire le bateau de 74 tonnes à bord duquel se trouvaient six personnes : «nous avons essayé une première fois de le remorquer, mais sous l'effet du poids et de la houle au moment où la marée était la plus basse, la remorque a littéralement explosé», confiait ainsi Ingénu Magras, président de la station de sauvetage de Saint Barth. La deuxième tentative a été la bonne : «nous avons procédé par étapes, en nous aidant de la houle et nous sommes finalement parvenus à le dégager». Le bateau a ensuite été remorqué jusqu'à la bouée du pétrolier dans la baie de Public. Les dégâts? les
moteurs seraient intacts, mais les hélices seraient très abîmées ainsi que les ailettes de stabilisation. Le bateau a été remorqué vendredi vers Saint-Martin par la SNSM.
Texte : Le journal de Saint-Barth.
Photos : Ernest BRIN, Port de Gustavia.
Pierre Brouwers en tournage sur les traces des pionniers de l'aviation.
À partir du 27 mars, le réalisateur Pierre Brouwers revient dans la région pour un périple de tournage destiné à compléter les images déjà emmagasinées en janvier, pour L'Épopée des pionniers de l'aviation dans les Caraïbes. Ce voyage le mènera à Saint-Barthelémy, Saint-Martin et en Guadeloupe pour de nouvelles rencontres avec des personnes au fait de l'histoire de l'aviation régionale. Il sera aussi en Martinique et à Union, deux îles où le réalisateur n'avait pu se rendre lors du premier tournage, faute de temps.
Pierre Brouwers filme la configuration des îles et des lieux où ont été créées les pistes des aéroports, rencontre les témoins de cette époque et dégote les images d'archives illustrant les débuts de l'aviation. Difficulté : trouver des films antérieurs aux années 1960.
D'étonnantes images de l'hydravion Latécoère, le premier à avoir assuré les liaisons aériennes entre la Métropole et Fort-de-France, ont été obtenues chez Air France, ainsi que des plans d'un autre hydravion - un Catalina - qui acheminait les passagers jusqu'à Pointe-à- Pitre. À Saint-Barthélemy, ce sont notamment les images du film tourné en 1950-1951 par le baron suédois Nordenskhold, et de nombreuses photos qui mettent en évidence l'importance de l'avènement de l'aviation sur le mode de vie dans les îles.
Pour les besoins de ce nouveau film, Pierre Brouwers recherche par ailleurs des images filmées dans les années 1940-1950.

Contact. : 0155651267 ou m9@media9.net. www.decouvrir-le-monde.com

Source : Franceantilles.fr
photo : corossol.info.









8 mars 2010, La journée internationale des droits de la femme.
La journée internationale des droits de la femme (ou journée internationale des femmes) est célébrée le 8 mars et trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant l'égalité, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle a été officialisée par les Nations unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes.

C'est une journée de manifestations à travers le monde : l'occasion de revendiquer l'égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition des femmes, fêter les victoires et les avancées.
A Saint-Barthélemy, c'est le Lyceum Club International qui, comme chaque année procède à la remise du diplôme de la femme de l'année, qui cette année a été attribué à Mme Sylvie MILLEROT, plus connue ici sous le nom de KIM.
En l'absence du Président de la collectivité, c'est M. Yves GREAUX, premier vice-président qui présidait cette manifestation et prenait la parole juste après Chantal Puissant du Lyceum Club, tout deux ont  retracé le parcours de  cette talentueuse danseuse depuis sa plus jeune enfance jusqu'à aujourd'hui.
Cette manifestation avait rassemblé beaucoup de monde dans la salle d'Honneur de la capitainerie autour d'un verre de l'amitié et au son de la chorale des bons coeurs. 


compteur gratuit