Archives Mars 2011

St-Barth Bucket 2011. EDITION SPÉCIALE.
Le coup d'envoi de la 16è édition sera donné ce soir à l'occasion du premier captain briefing.
Mais la première régate se déroulera demain vendredi 25 mars. Pour les 40 voiliers, il s'agira de faire le tour de l'île dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les premiers départs sont prévus à 11h.
Samedi 26 mars sera donné le départ de la seconde régate, une course en triangle olympique autour des îlets du Nord de l'île (Pelé, Boulanger, Toc Vert, Frégate, Bonhomme et Fourchue).
La troisième et dernière régate dimanche 27 mars sera constituée par un tour de l'île dans le sens des aiguilles d'une montre.
Les départs seront donnés échelonnés, en fonction du handicap des bateaux.
Programme :

Jeudi 24 mars
17h30 à 19h : Réunion des Capitaines
19h à 21h : Soirée d'ouverture sur le quai
Général de Gaulle avec bar ouvert (la vente
des boissons se fera par système de ticket).

Vendredi 25 mars
9h : Briefing pour les capitaines
11h : Départ de la première régate
15h30 : Air show sur Shell Beach
19h- 21h : Soirée sur le quai Général de
Gaulle avec animation musicale avec Soley

Samedi 26 mars
9h : Briefing pour les capitaines
11h : Départ de la 2è régate
15h30 : Air show sur Shell Beach
19h : «Bucket Bash». Soirée sur le quai
Général de Gaulle, animation musicale avec
Papagayo et Bankie Bank

Dimanche 28 mars
9h : Briefing pour les capitaines
11h : Départ de la 3è régate
15h : Air show sur Shell Beach
18h30 : remise des prix sur le quai Général
de Gaulle.

Avec la collaboration du journal de Saint-Barth.
http://www.journaldesaintbarth.com/

Un panneau de bienvenue à l'entrée de Corossol.
A l'initiative de l'ALC et financé par celle-ci, ce nouveau panneau en remplacement de l'ancien qui était très abîmé par les rayons du soleil est posé à l'entrée du quartier de Corossol, en arrivant de Colombier à droite.
Il souhaite la bienvenue dans le village et met en première ligne, plusieurs "symboles" représentant Corossol: la case traditionnelle, les travaux de paille, une dame portant la coiffe traditionnelle ainsi que la plage et une embarcation de pêcheurs relevant un filet.
Une signalétique qui ne passe pas inaperçue, à l'instar des panneaux que nous pouvons retrouver à l'entrée de nos plages, il a déjà été  photographié par de nombreux visiteurs.
Tsunami : Un exercice d'alerte grandeur nature dans les Caraïbes.
Une trentaine de pays des Caraïbes et des régions voisines, seront soumis ce mercredi 23 mars 2011 à un exercice d'alerte aux tsunamis.
Une simulation visant à tester le Système d'alerte rapide aux tsunamis et autres risques côtiers de la région, mis en place en 2005 à l'initiative de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) et de l'Unesco.

Mené simultanément dans 33 pays, cet exercice baptisé Caribe Wave 11 ne concernera pas les populations, explique l'Unesco sur son site Internet. C'est l'efficacité des systèmes d'alerte et des acteurs impliqués dans des situations d'urgence, ainsi que la rapidité de l'information qui seront testées, via l'émission de bulletins par plusieurs centres d'alerte des Etats-Unis et du Pacifique. La simulation annoncera un tremblement de terre de magnitude 7,6 survenu au large des Iles Vierges américaines. Un test grandeur nature visant à s'assurer que les pays riverains de la mer des Caraïbes sont capables de faire face à un important tsunami.
L'Unesco souligne la nécessité de prévenir les risques de catastrophe naturelle à tous les niveaux, de l'apprentissage de cette menace dans les établissements scolaires, à l'urbanisation réfléchie des zones côtières, en passant par le renforcement des normes de construction, et la planification des procédures d'évacuation.
"Le tremblement de terre et le tsunami qui viennent de frapper le Japon avec les conséquences dramatiques que l'on sait, ont bien montré l'importance cruciale des dispositifs d'alerte. L'élaboration d'un système coordonné dans les Caraïbes apparaît dans ce contexte plus que jamais pertinente pour permettre aux pays riverains de se préparer à la survenue d'une telle catastrophe et de préserver des vies humaines" insiste la Directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova.
Source : Maxisciences.com.

Semaine Nautique de Schoelcher du 2 au 8 mars 2011.
Déplacement de représentants des 2 associations de voile légère de St Barthélemy
Le Centre Nautique de Saint Barthélémy – CNSB
et le Saint Barth Yacht Club - SBYC
Parti de Gustavia mardi 1er mars aux environs de 22h00, c'est jeudi au petit matin que le catamaran St Barth Sailor mouille en baie d'Anse Madame en Martinique au terme d'une navigation de 35h ponctuée de moments un peu difficiles pour cause de mal de mer, tout de suite oubliés à la vue des dauphins. A son bord, les 8 jeunes pratiquant l'optimist au SBYC et leurs accompagnateurs, Paul, Hélène et Miguel leur skipper.
Bien en amont de ce voyage, la préparation des bateaux et des jeunes par Jean-Paul, Paul  aidé de quelques parents, avait déjà pris plusieurs semaines, tout comme la mise en œuvre de l'intendance pour une semaine et tout ce petit monde à bord.
La journée de jeudi est dédiée au déchargement des bateaux, à la jauge des voiles, à la confirmation des inscriptions et aux derniers réglages. Vendredi, les 2 planchistes du CNSB rejoignent notre petit groupe accompagné de leur entraineur Pierrick. Nous serons donc 14 à bord pour la semaine. Bien reposé après une nuit au mouillage, le temps est à la découverte du plan d'eau. La cérémonie d'ouverture annonce quatre jours de régates pour 188 concurrents répartis en 6 catégories (planches à voile, optimist, laser, sunfish, open bic, catamaran) et 11 délégations (Iles Vierges Américaines, Iles Vierges Britaniques, St Thomas, Trinidad, Guyane, Ste Lucie, Guadeloupe, Canada, St Barth, Martinique, France). Deux délégations de France sont encore présentes cette année en optimists et en Bic 293.
Le rythme est donné dès samedi avec 3 manches courues dans un vent léger autour de 12 nœuds. C'est une journée difficile pour les 8 optimists qui manquent d'expérience au sein d'une flotte de 80 optimists (30 benjamins & 50 minimes). Suite au débriefing du premier jour, la deuxième journée voit quelques erreurs corrigées. Mael fait une première manche intéressante et se classe 7ème minime en marquant un bon concurrent toute la manche. Les erreurs suivantes ne lui permettent pas de confirmer. Lors de la 2ème manche, c'est Mathéo qui sort son épingle du jeu en finissant 6ème benjamin. La journée se termine par une bonne 3ème manche de Mathis dans laquelle il se classe 4ème benjamin. Innovation cette année, l'organisation a prévu un raid pour lundi. Le départ est lancé à 10h série par série. Les Optis, moins rapides, partent en dernier. Les écarts à l'arrivée sont énormes. Nos coureurs, perturbés par une ligne mouillée au travers, prennent un très mauvais départ et suivent la flotte tout le long du parcours.
                En Bic 293, Theo se classe 7ème au terme des 6 premières manches. Très déterminé lors de la 3ème journée, il remporte le raid avec 6 min d'avance sur le second et remonte à la 4ème place au général. La dernière journée, malgré une place de 2 sur la première course du jour, son cumul de point ne lui permet pas d'atteindre la troisième marche du podium.
Maëlle réalise une bonne excellente première journée en se classant 8ème au général et 1ère  féminine. Le second jour, son moral baisse en même temps que le vent. Elle se ressaisit à la 3ème manche mais c'est un peu tard. Lors du raid, Maëlle se classe 12ème. C'est aussi sa place au classement général au terme de la quatrième journée.
Pour le SBYC, le bilan de ce déplacement en catégorie optimist est positif même si les résultats ne sont pas brillants, l'objectif de départ étant de prendre de l'expérience en course et de participer à une grosse manifestation nautique.
Pour le CNSB, le bilan en planche à voile est encourageant. Ce déplacement est un bon exercice pour nos jeunes qui doivent se rendre début juillet au Championnat de France Espoir à Brest et si les budgets le permettent, ils aimeraient aussi s'aligner sur le Championnat du Monde qui à lieu cette année à San Francisco.
Pour ce déplacement, nous remercions Miguel pour son aide dans le coaching des jeunes en optimist ainsi que tous les partenaires : La Collectivité de Saint Barthélemy, l'Hôtel Saint Barth Isle de France, l'Hôtel Guanahani, Bois Inox, Sinclair Questel, SBSA, Alma, Totem, Les Artisans, Frojo Dominique, Sarl Opportunity, Teck, Laurent Eiffel, Hookipa, St Barth Dream Vacation, Le Petit Morne, A vos marques, Ets Lédée Hippolyte, Gumbs Taxi Service, Marina, Sea Memory, Boulangerie Choisy, Linen, D&G, Chez Jo, Sibarth, ASB, GDM, Mies et pour l'avitaillement Marché U, ASB et Foodland et l'aide et les conseils avisé de Jean-Claude Dufour.
Résultats du groupe BIC 293 après 10 courses (8 retenues) : 27 inscrits
4ème Théo Reynal (3, 7, 8, 8, 3, 7, 1, 2, 4, 8)
12ème Maëlle Guilbaud (13, 3, 7, 16, 14, 8, 12, 15, 17,14)

Résultats du groupe OPTIMIST BENJAMINS après 9 courses (7 retenues) : 30 inscrits
20ème Mathis Lefranc (20, 17, 25, 28, 28, 4, 21, 12, 18)
22ème Mathéo Magras (24, 26, 26, 24, 6, 21, 16, BFD, 11)
25ème Elie Gilles (16,15,17,26,24,24,31,24,16,DNE)
26ème Jonah Raveloson (26,16,21,22,22,24,18,23,22)
28ème Pith Cabal-Tabart (22,24,27,18,30,20,27,25,BFD)

Résultats du groupe OPTIMIST MINIMES après 9 courses (7 retenues) : 50 inscrits
37ème Mael Gilles (40,42,37,6,40,37,50,32,32)
44ème Enzo Questel (45,34,38,41,48,44,48,34,35)
48ème Benjamin Groc (46,45,43,43,46,46,49,40,37)
24 MARS 2001,24 Mars 2011, dix ans déjà, le terrible crash de Saint-Barthélemy.
Le 24 mars 2001, à 16h25, alors qu'il était en phase d'atterrissage, un Twin Otter DHC-6 300 de la compagnie Air Caraïbes s'écrasait au sol provoquant la mort de 20 personnes sur l'île de Saint-Barthélemy : 17 passagers, 2 membres de l'équipage et une personne dans la maison sur laquelle l'avion est tombé. Les passagers étaient originaires de France, Monaco, Belgique, Hollande et des États-Unis. Il s'agissait d'un vol commercial en provenance de Saint-Martin. La plupart des passagers partaient en vacances, d'autres rentraient chez eux.
Le vol TX 1501 en provenance de l'île de Saint-Martin est en finale pour la piste 10 de l'aérodrome de Saint-Barthélemy. Alors qu'il s'approche du col de la Tourmente, des témoins le voient partir en virage prononcé à gauche et piquer vers le sol. L'avion s'écrase à proximité d'une maison habitée et s'embrase. Les 17 passagers et membre d'équipage ont été tués. Un homme au sol a également été tué. La maison sur laquelle l'appareil s'est écrasé a été détruite.
L'hypothèse la plus probable est la suivante : le pilote aurait amené les hélices dans la plage de fonctionnement inverseur bêta dans l'intention de perdre de l'énergie pour corriger la vitesse, rattraper le plan de descente ou raccourcir au maximum l'atterrissage. L'hélice agit alors comme un frein puissant.

Il se peut qu'à ce moment une dissymétrie soit née, mais elle aurait été de relativement faible amplitude compte tenu de la faible traction installée en approche et aurait pu être détectée et vraisemblablement contrée rapidement. En revanche, à la suite de l'entrée en plage inverseur bêta, l'avion peut avoir eu un comportement indésirable (alarme de décrochage, buffetting, etc.) ou avoir atteint la vitesse recherchée, l'effet désiré étant obtenu. Dans un cas comme dans l'autre, il convient à ce moment de ressortir de la plage inverseur bêta. C'est alors que le pilote aurait repoussé énergiquement les manettes vers leur plage d'utilisation normale en augmentant la puissance, ce qui expliquerait le changement du bruit du moteur. Une dissymétrie dans le mouvement des manettes de puissance ou dans le fonctionnement du mécanisme des hélices, voire dans la position des manettes d'hélice, aurait alors conduit à une dissymétrie entre les moteurs d'une ampleur telle qu'elle aurait provoqué un départ en lacet violent, induisant un fort roulis par la gauche, associé éventuellement au décrochage de l'aile gauche, puis le départ à piquer, le pilote ne parvenant pas à reprendre le contrôle de l'avion, à la fois trop lent et trop près du sol à ce moment.
Source : www.1001crash.com
VIVA CARNAVAL 2011.
Carnaval 2011
Carnaval 2011
Carnaval 2011
Carnaval 2011
Venez découvrir toutes les photos du carnaval 2011.
Défilé en pyjama dans les rues de Gustavia le lundi 7 mars.
Défilé des "bout-de-chou" dans les rues de Gustavia.
Aujourd'hui dimanche 6 mars 2011 a eu lieu le carnaval de l'association "Bout-de-chou" dans les rues de Gustavia, défilé coloré et en musique parti du parking devant les établissements ASB, les enfants ont marché jusqu'au parking de la poste, où on leur a distribué des bonbons et de l'eau pour ensuite revenir vers le centre de Gustavia.
Prochain rendez-vous pour ce carnaval édition 2011, ce lundi avec le traditionnel déboulé en pyjama et mardi à 15 heures précise sur les quais de commerce de Public pour le grand défilé du mardi gras.
Alors tous à vos costumes, et pour ceux qui ne peuvent pas s'y rendre, rendez-vous sur votre site favoris dès le week-end prochain. 
Pour plus de photos, cliquez sur les images.
Carnaval des Bout-de- chou
Carnaval des Bout-de- chou
Journée du Club UNESCO.
Vif succès pour cette première édition de la journée de l'UNESCO le dimanche 27 février 2011 à Petit Cul-de-Sac.
A l'initiative des membres du Club UNESCO et de son Président local M. Daniel BLANCHARD, cette journée très conviviale et amicale qui regroupait également les membres de la Réserve Naturelle et de l'ASBAS.
Au programme : rencontres, discutions et dégustations de plats locaux : Ventrée et ragoût de cabris avec galettes et fonguy, sur une ambiance de valses, polkas et merengués d'un orchestre improvisé sous l'oeil bienveillant de "SAVACOU" la pirogue locale. 
Pour la petite histoire, sachez-que : Depuis la création du premier Club au Japon en 1947, les Associations, Centres et Clubs UNESCO sont de précieux partenaires pour l'UNESCO.
Constitués de personnes de tous âges, de tous horizons socio-professionnels et de toutes origines, ils partagent un engagement envers les idéaux de l'UNESCO et travaillent bénévolement à leur mise en oeuvre sur le terrain. Ils sont ainsi bien placés pour être les porte voix de la société civile auprès des décideurs.
Un demi siècle d'existence du mouvement des clubs UNESCO représente un vaste canevas d'événements ayant eu lieu dans toutes les régions et touchant tous les domaines de compétence de l'UNESCO.
En 2010, le mouvement compte quelque 3800 centres, associations et clubs UNESCO repartis dans plus de 80 pays à travers le monde.
Au niveau international, la Fédération mondiale des associations, centres et clubs UNESCO (FMACU) est chargée d'informer, de coordonner et de mobiliser ses membres.
A la lumière du rôle grandissant de la société civile dans les décisions touchant la vie publique, le mouvement des clubs peut jouer un rôle essentiel dans l'éducation des citoyens, et contribuer au dialogue entre les cultures et les générations pour un développement durable.

Carnaval des écoles.
Carnaval 2011, Défilé des enfants jeudi, grande parade le 8 mars.
Carnaval 2011, Défilé des enfants jeudi, grande parade le 8 mars.
Coordonné par la toute nouvellement créée commission territoriale des fêtes, le carnaval 2011 s'étend cette année sur une semaine de festivités.
Le cru 2011 s'annonce prometteur avec une grande parade mardi 8 mars réunissant onze groupes formés et trois camions musicaux pour le «Vidé». Dates et détails pratiques ci-dessous.
Jeudi 3 mars, défilé des écoles.
Le départ a lieu à 14h dans la rue de l'église en sens inverse du sens de circulation. Le défilé empruntera les rues Victor Hugo, Samuel Fahlberg et la rue du bord de mer.
Les élèves des grandes sections de Gustavia, des écoles de Colombier et des écoles de Lorient termineront leur trajet sur le port où un goûter leur sera servi puis ils seront récupérés par leurs parents. Les enfants scolarisés dans les petites et moyennes sections de Gustavia retourneront vers la maternelle en passant par la rue Adrien Questel puis rue de l'église. Les élèves de l'école élémentaire de Gustavia feront demi-tour entre Loulou's Marine et Goldfinger pour rejoindre leur école par la rue du bord de mer.
Dimanche 6 mars Défilé des Bout d'chous.
Le départ a lieu à 16 h sur le parking de la République. Le défilé empruntera les rues du bord de mer et Samuel Fahlberg. Pause goûter sur le parking de La Poste, puis retour au point de départ en passant par la rue du roi Oscar II et la rue de la Suède.
Lundi 7 mars : Déboulé en pyjama.
Le rendez-vous est fixé à 19h à deux endroits : au local de La Pointe en Mouvement (au dessus de la Trésorerie) ou devant le Ti Zouk café avec le groupe United Band.
Mardi 8 mars
Grandeparade du Mardi Gras.
Le départ se fera à 15 h depuis le port de commerce.
Le défilé empruntera les rues de la République, Général De Gaulle, Samuel Fahlberg, Jeanne d'Arc, Augustin Cagan, rue de la Presqu'île, Pitéa et retour vers le quai d'honneur en passant par les mêmes rues. L'arrivée se fera au port de commerce.
Mercredi 9 mars, défilé en noir et blanc.
L'horaire de départ et le parcours seront diffusés ultérieurement.
Le carnaval se clôture par l'incinération de Vaval qui se fera sur la plage de Grands Galets (Shell Beach).

Source : Le journal de St-Barth.

CONFÉRENCE DU LYCEUM CLUB.
Quarante personnes environ, ont assisté à la conférence-débat qui s'est déroulée le mercredi 23 février à 19 heures à la salle polyvalente de la  capitainerie à Gustavia.
Cette conférence gratuite et ouverte à tous, était animée par le Capitaine Gilles Cadario, commandant de la brigade de gendarmerie de Saint-Barthélemy, invité par les membres de la Mini-Université du  Lyceum Club sur le thème "le contrôle aux frontières à Saint-Barthélemy"
Après un exposé complet du Capitaine sur cette mission très particulière et unique en son genre, puisque Saint-Barthélemy est en effet la seule Collectivité française, où la gendarmerie exerce le contrôle aux frontières au port et à l' aéroport en remplacement de la PAF depuis le passage de Saint-Barthèlemy en Collectivité d'outre-mer.
7 personnels ont été spécialement formés pour cette mission.
Plusieurs sujets ont été abordés, avec un récapitulatif sur les moyens mis à leur disposition pour accomplir leur tâche.
Outre les différents textes de loi et autres règles et délibérations locales, on y apprend par exemple que les passagers qui arrivent aux postes de contrôle du port ou de l'aéroport, leurs pièces d'identités (passeports ou carte d'identités qui sont les pièces uniques et officielles pour voyager) sont systématiquement contrôlées à l'aide d'un scanner relié au fichier central près de Paris pour vérification dans le fichier des personnes  recherchées, ou tout simplement interdites sur le territoire nationale.
Cette même vérification concerne également les bateaux de croisières, puisque la liste des passagers est transmise par Email  ou par fax à la gendarmerie avant même l'arrivée du bateau.
Une collaboration très étroite entre la gendarmerie et le port, permet un contrôle optimum, a précisé  Ernest BRIN directeur du Port de Gustavia.
D'autres points ont été abordés, avec  la participation et les nombreuses questions du public : libre circulation des personnes, visa pour entrer sur le territoire, visa schengen,  bateaux arrivant de nuit à Gustavia, mais aussi au ponton de Corossol etc...
Les membres du Lyceum Club vous remercient de votre présence et précisent que les conférences sont gratuites et ouvertes à tous.

compteur gratuit