Archives Novembre 2010

Fait divers : Sauvetage acrobatique à Saint-Barthélemy.
Les pompiers du Grimp de Guadeloupe ont secouru une femme tombée d'une falaise. Un sauvetage héliporté avec le concours du Dragon de la Sécurité civile.
Opération de sauvetage acrobatique à Saint-Barthélemy, hier, pour les pompiers du Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp) de Guadeloupe, le sergent-chef Thierry Vadimon et le caporal Didier Garin. Ils ont porté secours à une femme tombée d'une falaise à Pointe à Colombier.
Il est environ 9h 30 lorsque le centre de secours de Saint-Barthélemy appelle le centre de traitement de l'alerte des Abymes pour demander des moyens aériens. Les hommes du Grimp décollent avec l'hélicoptère Dragon de la Sécurité civile vers 10 h 30, direction Saint-Barth, qu'ils atteignent après 1 h 15 de vol.
« Retenue par les rochers et la végétation »
Lorsqu'ils arrivent à Pointe à Colombier, ils découvrent la victime à flanc de falaise. Jean-Marc Baty, le pilote du Dragon, estime qu'elle devait se trouver à peu près à mi-falaise. « Elle a fait une chute de 20 à 30 mètres et ensuite elle a dévalé. Elle a été retenue par les rochers et la végétation. » Thierry Vadimon pense qu'il devait y avoir encore 70 mètres de vide sous elle.
Dans le Dragon, les pompiers du Grimp et un médecin, aidés par le mécanicien opérateur de bord David Kwi, s'apprêtent à descendre. Ils sont hélitreuillés à flanc de falaise jusqu'à la victime, une Américaine de 55 ans. Elle est vivante et évacuée sur une civière. L'intervention dure une bonne demi-heure.
D'après Jean-Marc Baty, qui remercie le Grimp et le Samu, la dame est choquée, mais consciente. Elle souffre, notamment, d'une fracture ouverte du fémur gauche. Le Dragon l'a déposée à Grand-Case. « On a ravitaillé et on repart avec un autre blessé. On en profite pour le rapatrier à Pointe-à-Pitre.

Source: franceantille.fr
Photo : Greaux Francis
La biodiversité, c'est la vie !
Nous vous invitons à découvrir en quelques mots pourquoi les Nations unies ont déclaré 2010 « Année internationale de la biodiversité ».

Le Sommet de la Terre (à Rio de Janeiro, en 1992) a consacré l'existence de la convention sur la diversité biologique (CDB), première convention internationale concernant la biodiversité. Cette convention est ratifiée à ce jour par environ 190 pays.

L'Organisation des Nations unies a proclamé 2010, Année internationale de la biodiversité pour alerter l'opinion publique sur l'état et les conséquences du déclin de la biodiversité dans le monde. Le secrétariat de la CDB a fixé les objectifs principaux suivants pour cette année 2010 : Renforcer la prise de conscience des citoyens sur l'importance de sauvegarder la biodiversité ainsi que sur les menaces qui pèsent sur elle ; sensibiliser l'opinion à propos des réalisations déjà menées à bien par les communautés et les gouvernements pour sauvegarder la biodiversité ; encourager les personnes, les organisations et les gouvernements à prendre les mesures immédiates nécessaires pour stopper la perte de biodiversité ; promouvoir des solutions innovantes pour réduire les menaces envers la biodiversité ; initier un dialogue entre les parties prenantes au sujet des mesures à prendre pour la période post-2010.
La France répond à cet appel en déclarant la biodiversité, cause majeure pour 2010 !
Saint-Barth Cata Cup.
Deux manches, des rebondissements et toujours une ambiance incroyable sur la Saint-Barth Cata Cup. hier samedi, les 45 équipages ont régaté durant six heures et deux manches dont un tour de l'île de plus de 25 milles. Pas de surprise sur l'eau, l'ambiance « vacance » du bord de plage, est vite oubliée dès l'affalée de l' « Aperçu ». Une fois la culotte de trap' ajustée, les coureurs redeviennent des régatiers acharnés.
Sur le premier parcours côtier, toujours dans une quinzaine de nœuds et clapot, l'équipage américain Robbie Daniel et Gary Chu s'impose devant leurs compatriotes John Casey et Dalton Tebo et l'équipage belge Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani. Le fait marquant de cette manche  aura aussi été l'abandon du Cirrus R de Manu Boulogne et Tanguy Kervyn, contraints de rentrer à terre après un contact. « Sur un croisement, alors que j'étais bâbord, j'estimais que cela passait, lâche Manu Boulogne. Le bateau tribord a lofé… Au final un trou dans la coque, une manche où l'on abandonne et un problème de safran toute la journée… »
Mais le temps fort de la journée était bel et bien le tour de Saint-Barth. Une régate de 25 milles avec toutes les conditions possibles – petit temps, eau plate et effets de site ou clapot brise en fonction que l'on navigue  sur les côtes au vent ou sous le vent de l'île. Pour pimenter un jeu déjà compliqué les coureurs devaient enrouler des  marques de passages obligatoires mouillées à des endroits stratégiques, pour le spectacle et le suspense.
Un tour de l' « Ile par excellence », abordé de manières différentes par les coureurs. Devant, les équipages en tête n'ont quasi rien remarqué des paysages sublimes et des eaux turquoises dans lesquelles ils ont navigué. Derrière, même si souvent il y avait régate dans la régate, les eaux turquoises de Saline ou les tortues de Gustavia ont compensé un classement moins prestigieux. « On voit le paysage, mais on n'a pas le temps de regarder, confie Maxime Hainneville. Quand on est en régate, on ne tient pas compte de la couleur de l'eau. » De leur passage à Saline, le plus jeune équipage de la régate, toujours dans le « top 10 », ne retiendra que sa dérive cassée. Même constat pour Alexandre Udin, équipier d'Olivier Backès. « La manche autour de l'île était une régate très tactique que nous avons mal démarrée par la faute à un déficit de vitesse dû à notre poids. Nous nous sommes bien refaits au portant et sous le vent de l'île grâce à de bons choix tactiques et des risées que nous avons su exploiter. De la dixième place, nous réussissons à remonter à la deuxième place. La régate était intense, sur un plan d'eau technique où il fallait être opportuniste.  » 
« Je n'ai pas eu trop le temps de regarder, j'avais plus souvent les yeux sur ma bordure de foc que sur la couleur de l'eau, sourit Michel Mamzer, équipier de Patrick Carro . Mais l'entrée dans Gustavia avec les tortues était sublime. Je suis lessivé physiquement. On se bagarre avec des « pros », le niveau est haut, nous on se contente de se faire plaisir et on tente de tenter de rattraper les copains ! L'année prochaine, je reviens entraîné ! »
Sur le plan sportif, les Américains John Casey et Dalton Tebo accentuent leur avance sur leurs poursuivants Olivier Backès et Alexandre Udin. Jeff  Ledee et Vincent Jordil, onzièmes, se classent premier équipage « Caraïbe ».  Demain, les concurrents se retrouveront pour deux ultimes manches.
Source: : http://www.stbarthcatacup.com

(c) Pierrickcontin.
Le bateau PRB à Gustavia depuis hier mercredi.
Petite visite de courtoisie pour le bateau PRB dans la rade de Gustavia depuis hier matin. Skippé par Vincent RIOU, ce bateau qui  termine 5 ème de la Route du Rhum 2010 avait franchi la ligne d'arrivée à 7h 05 min 52 secondes heures Française,  soit en milieu de nuit en Guadeloupe.
L'équipe technique prendra ici quelques jours pour effectuer les réparations nécessaires avant de partir pour le convoyage retour vers la Bretagne début décembre.


32 ème anniversaire du jumelage de St-Barth avec la ville de Piteå et vingtième anniversaire de la Gustavialoppet.
Très belle réussite pour cette nouvelle édition organisée par les membres de l'ASBAS, comité organisateur de cette manifestation.
Au programme: concours de pêches, courses, expositions, dégustations avec Rolande, démonstrations avec la croix rouge, Poker, belote, danses Suédoise, musique traditionnelle avec le June Quintet, loterie et bal Public avec le groupe " Les Romantiques", une journée que  vous avez pu suivre en direct sur Tropic FM avec Romy.
Etaient invités aussi pour la première fois à Saint-Barth, les Gustavianer, ce sont les membres d'une association suédoise historico-culturelle qui nous ont donnés un très beau spectacle avec ce campement de garnison qui était installé juste à côté du  musée du Wall house, avec  plats et punchs suédois en suivant les recettes ancestrales pour une dégustation publique le dimanche.
Ils ont participé à la cérémonie du 11 novembre avec le tir au mousquets à poudre, ils ont présentés également un mini-show au Sélect le vendredi 12 novembre.
Nous vous proposons quelques photos de cette manifestation, vous retrouverez tous les résultats de la Gustavialoppet dans le journal de Saint-Barth de mercredi.
Gustavialoppet 2010
Gustavialoppet 2010
Gustavialoppet 2010
Cérémonie du 11 novembre 2010 à Gustavia.
Cérémonie du 11 novembre 2010 à Gustavia,  ce jeudi à 11 h au Monument aux Morts en face de l'Hôtel de la Collectivité. Cérémonie commémorative de l'armistice de 1918 marquant la fin de la 1 ère guerre mondiale.



La signature de l'armistice de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le 11 novembre à 5h15, marque la fin des combats et la capitulation de l'Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l'ensemble du pays des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d'une guerre qui aura laissé plus de huit millions de morts et six millions de d'invalides ou de mutilés. Les généraux allemands et alliés se réunirent dans un wagon-restaurant aménagé  du général Foch, à Rethondes, en forêt de Compiègne.

La cérémonie de commémoration de ce 11 novembre 2010  a eu lieu comme chaque année à St-Barthélemy avec un dépôt de gerbes au Monument aux Morts, suivi du discours du Président de la collectivité, M.Bruno MAGRAS. 
Les jeunes du collège Mireille Choisy  ont été encore une fois particulièrement sollicités pour se recueillir aux côtés de leurs aînés, et notamment pour lire le  message de l'Union Fédérale des Anciens Combattants, mais aussi pour se souvenir du sacrifice de millions de "morts pour la France", des blessés, des veuves, des orphelins et de tous ceux qui ont souffert.
Après le rappel historique de la guerre de 14-18, ainsi que de la lecture du message du secrétaire d'Etat de la défense et aux anciens combattants  par Monsieur M. Jacques SIMONNET, préfet  délégué  des Collectivités de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, cette cérémonie se terminera par un vin d'honneur à l'hôtel de la collectivité en mémoire et par respect de ceux et celles qui ont fait de nous,  ce que nous somme aujourd'hui.



Cette cérémonie aura été exceptionnelle avec comme invités pour la première fois dans l'île, les Gustavianer qui sont les membres d'une association suédoise historicoculturelle comptant plus de 400 adhérents. Reconnue officiellement par la couronne suédoise, l'association est spécialiste des reconstitutions historiques et représente régulièrement la Suède dans des concours internationaux. «Gustavianer» est à l'origine le nom du régiment militaire basé autour de Göteborg et créé par le roi Gustaf III. En 1794, le roi décida d'envoyer 24 soldats de son régiment à St-Barth.
À l'issue d'un voyage difficile sur une petite goélette prénommée « Active », les soldats débarquèrent sur l'île avec leurs familles. Les us et coutumes de l'époque voulaient en effet que les soldats voyagent avec femmes et enfants.
Pour faire revivre ce campement de garnison qui sera installé dans la cocoteraie située entre le musée du Wall House et l'hôtel de la Collectivité, une quinzaine de Gustavianer ont fait le voyage via Copenhague. Habillés de costumes d'époque et apportant dans leurs bagages véritable tente militaire, ustensiles de cuisine et mousquets à poudre, ils sont arrivés à Gustavia par le ferry de la fin de journée mardi 9 novembre.
Pendant leur séjour dans l'île, ils souhaitent faire revivre la présence des soldats suédois dans la ville. Ils ont participé à la cérémonie du 11 novembre, et présenteront un mini-show au Sélect le vendredi 12 novembre à 18h15, prépareront plats et punchs suédois en suivant les recettes ancestrales pour une dégustation publique le dimanche et déambuleront dans les rues de Gustavia grimés en soldats suédois.
La partition a été retrouvée par un proche des Gustavianer dans le grenier d'une maison en Suède, un document à l'origine découvert à St-Barth dans la maison des Dinzey et finalement
remis aux Archives Nationales Suédoises. Les musiciens du June Quartet et les Gustavianer ont répété ensemble ces derniers mois afin de présenter un spectacle mêlant danse et musique traditionnelles suédoises.

Musique traditionnelle avec le June Quintet.
Ce populaire quintet à cordes est réputé pour la musique traditionnelle suédoise qu'il interprète en tenue de soirée. Déjà présents en novembre 2008 pendant les festivités organisées par l'ASBAS pour célébrer les 130 ans de la rétrocession de l'île à la France, les musiciens reviennent cette année avec une surprise… Ils interpréteront pour la première fois en public une valse écrite à Gustavia il y a trois cents ans par le compositeur suédois JP Landgren.
La partition a été retrouvée par un proche des Gustavianer dans le grenier d'une maison en Suède, un document à l'origine découvert à St-Barth dans la maison des Dinzey et finalement
remis aux Archives Nationales Suédoises. Les musiciens du June Quartet et les Gustavianer ont répété ensemble ces derniers mois afin de présenter un spectacle mêlant danse et musique traditionnelles suédoises.

Texte:  le journal de Saint-Barth.
Arrivée des premiers bateaux de croisières pour la période 2010/2011.
Depuis la semaine dernière, les premiers bateaux de croisières ont montrés le bout de leur nez à la pointe de Corossol, pour une période qui devrait s'étaler jusqu'au mois de février/ mars 2010 environ, avec  plus  d'une vingtaine de bateaux au programme de l'escale Saint-Barth.
Parmit eux, citons quelques navires connus comme le Seadream 1 et Seadream 2, ou bien encore le Maasdam, mais aussi et encore plus grand : Un navire résidence THE WORLD sera de passage à Saint-Barth le 28 décembre prochain. Ce navire est unique au monde car les
passagers sont des résidents permanents et ils possèdent chacun un espace aménagé. C'est en mars 2002 que ce navire a pris la mer pour la première fois et il voyage à travers le monde depuis. En tout la capacité du navire est de 657 personnes dont 200 sont en résidence permanente. Il y a 106 grands appartements, 19 appartements  de taille moyenne, un personnel
de 250 employés s'occupe des résidents qui ont accès à toutes les facilités de luxe que l'on peut retrouver sur la terre ferme.
Depuis 2004, The World, qui porte le drapeau des Bahamas, a visité cinq continents, 136 ports et 54 pays.  
Politique
Le Conseil européen a adopté, à la demande du Président de la République, la décision changeant le statut européen de Saint-Barthélemy, qui devient pays et territoire d'Outre-mer associé à l'Union européenne (P.T.O.M.)
Le Conseil européen vient d'adopter la décision changeant le statut européen de l'île de Saint-Barthélemy.
A compter du 1er janvier 2012, Saint-Barthélemy cessera d'être une région ultrapériphérique de l'Union pour devenir un pays et territoire d'Outre-mer associé (P.T.O.M.).
Cette démarche, qui a été validée par le Conseil Interministériel de l'Outre-mer, était réclamée par Saint-Barthélemy, le Conseil territorial de l'île s'étant prononcé à la quasiunanimité de ses membres en faveur de l'évolution demandée.
La Ministre de l'outre-mer, Marie-Luce Penchard se réjouit de cette décision et "précise que le droit applicable à Saint-Barthélemy pourra s'écarter du droit et des normes européennes pour s'adapter à ses spécificités."

Quelques photos de la toussaint.
Douchie nous a  quitté
Eugénie BLANCHARD , plus connue sous le nom de Douchy, nous a  quitté ce jeudi 4 novembre 2010. Douchy, la doyenne des Français était née à Saint-Barthélemy en 1896, elle avait eu 114 ans le 16 février dernier.
La Toussaint, une tradition respectée
Nous voilà donc à deux jours de la fête de la toussaint, mais depuis quelques semaines déjà, chacun se rend dans les différents cimetières de l'île, que ce soit à Public, Saint-Jean ou Lorient pour nettoyer les tombes et caveaux de sa famille. On nettoie, on arrache les mauvaises herbes, on décore les tombes de fleurs, on remet un coup de peinture pour restaurer les tombeaux, un tombeau bien entretenu étant la preuve que l'on s'occupe de ses défunts. N'est-ce pas là aussi, un lieu particulier de rassemblements et de retrouvailles pour certain d'entre nous, en attendant le jour  de la toussaint pour illuminer de bougies, les tombes de nos chers disparus.
Départ de la 6ème Soualiga Challenge  le dimanche 17 octobre de Gustavia.

Le Caribbean Surfski Tour 2010 commence le dimanche 17 octobre avec le 6ème Soualiga Challenge.
Cette course est le premier événement sportif de Sint Maarten depuis son changement de statut. Les concurrents sont arrivés dès  mercredi d'Espagne, des Etats-Unis, de Suède, du Portugal, d'Australie, de Trinidad et de Guadeloupe et ont commencé leur préparation à la course avec notamment la reconnaissance des conditions maritimes de Saint Martin.

Le surfski est un sport qui connaît une très forte expansion dans le monde avec de plus en plus de pays participant. Les pagayeurs s'affrontent en pleine mer sur des kayaks longs et fins connus sous le nom de Surfskis, atteignant parfois des vitesses de plus de 16 nœuds dans les bonnes conditions. Avec les prévisions météorologiques attendues pour dimanche, mer plate et temps chaud, il est peu probable que ces vitesses soient atteintes, toutefois on attend les premiers participants à l'arrivée en moins de 2 heures après leur départ de Gustavia. Le Soualiga Challenge 2010 sera suivi le 20 octobre du Caribbean Downwind Challenge à Antigua pour leur toute première course internationale de surfski dans le cadre du Caribbean Surfski Tour. Les pagayeurs s'affronteront de Half-Moon Bay jusqu'à Turner's Beach sur la cote sud d'Antigua. Le tour s'achèvera ensuite en Guadeloupe avec la course finale le 24 octobre sur le parcours les Saintes - Basse-Terre.

Les Surfskieurs concourent pour des médailles et des récompenses en argent dans toutes les courses individuelles, ainsi que pour la victoire sur le Caribbean Surfski Tour. Aujourd'hui dans sa troisième année, le Caribbean Surfski Tour commence à avoir une renommée internationale et devient un événement majeur dans le monde du surfski avec un support de plus en plus large. L'objectif des organisateurs du tour est de faire de Saint-Martin et des îles alentour une destination de taille pour les courses de surfski internationales.
Les coureurs débuteront la course dimanche matin à Gustavia, pour arriver vers la fin de matinée dans la baie d'Oyster Pond devant le Captain Oliver's.

Source: http://www.stmartinweek.com

Photos : Rosemond GREAUX.
Statistiques de corossol.info.
Le site de Corossol a atteint ce mercredi 22 septembre 2010, les 400 000 visites, et une fréquentation qui augmente au fil des jours, nous vous remercions pour votre fidélité et nous vous invitons à visitez notre système de statistiques en ligne, le logiciel phpMyVisites qui est une application libre de statistiques et de mesure d'audience de sites Internet.
Libre et gratuit, phpMyVisites propose de très nombreuses options d'analyses (visites, pages vues, temps de visite, analyse des pages d'entrées/sorties, suivi du visiteur, pays d'origine, configurations matérielles, analyses des mots clés et moteurs, etc.), une interface agréable et pratique, une installation entièrement automatisée, la gestion de plusieurs sites, la possibilité de gérer finement plusieurs utilisateurs, et une configuration/personnalisation poussée. phpMyVisites est international et de nombreuses langues sont utilisables.
D'une manière générale, ce logiciel est un outil complet et simple à mettre en oeuvre et à utiliser. Il permet à la fois de consulter en un coup d'oeil les statistiques essentielles, afin d'analyser plus profondément chaque résultat et de tirer des conclusions sur le site  corossol.info, et de l'améliorer en conséquence.

http://www.corossol.info/phpmv2/

compteur gratuit