Archives septembre 2012

Tempête tropicale RAFAEL.
METEO : L'onde tropicale n° 37, très active, a été nommée hier soir à 20h locales en Tempête Tropicale (Rafael). Le centre, où sont observés les vents les plus forts, se situait déjà en mer des Caraïbes, et se situe actuellement (à 5h locales) à environ 260 km au Sud-Ouest de Saint Martin. Rafael se déplace vers le Nord- Ouest. La partie pluvio-orageuse de la tempête, assez étendue, se situe à l'arrière de son centre et affecte tout l'arc antillais.
Conséquence de la forte houle de la tempête tropicale Raphael, un voilier s'est échoué sur la plage de Corossol en début de soirée ce dimanche 14 octobre.
Vigilance Météorologique Guadeloupe NIVEAU ROUGE et pour Saint-Barthélemy  et Saint-Martin NIVEAU ORANGE pour « FORTES PLUIES / ORAGES »
La Tempête Tropicale (Rafael) dont, le centre se situait à 160 km de Saint-Martin entretient sur nos îles un temps fortement perturbé.
Sur 24 heures il est tombé plus de 100 mm d'eau à Saint-Barth ( ce qui correspond à un volume de plus de 100 litres d'eau au métre carré. Les rafales les plus fortes ont été enregistrées à plus de 100km/h à Saint-Martin.

La tempête tropicale dirige un flux rapide de Sud très perturbé. La vaste zone pluvio-orageuse qui lui est associée concernera les Îles du Nord jusqu'au moins à dimanche soir. Des cumuls moyens supérieurs à 100mm en 12 heures et 150 mm en 24h sont à craindre durant cette période.
Le vent souffle à 40 km/h avec des rafales sous orages de 70 à 100 km/h. Il faiblit progressivement en fin de journée.
Le temps se dégrade progressivement avec des averses devenant plus fréquentes en début de journée. Elles sont soutenues et orageuses durant la journée, lors du passage du centre de la tempête Rafael sur les Iles Vierges, à environ 150 km à l'Ouest de nos îles.
Formule 18
Jeff et Vincent brillent aux championnats du monde.
Du 11 au 15 septembre se déroulait à Long Beach, en Californie, les championnats du monde de catamaran Formule 18, réunissant pros et amateurs, appelés à se départager en 13 manches. Le team Saint-Barth Attitude, formé de Jeff Lédée et Vincent Jordil, a pris part à la compétition.
«L'épreuve a été très disputée, dans des conditions de vent très variées, allant de la pétole à un vent assez fort», rapporte Jeff Lédée. «A chaque manche, les 120 équipages (pros et amateurs) prenaient le départ en même temps», ajoute-t-il. Au final, l'équipage Saint Barth Attitude a terminé la compétition à la 65e place. Soit à la 6e place du groupe «argent», les 59 premières places étant celles du groupe «or». «Côtoyer tous ces professionnels de la discipline nous a apporté encore plus d'expérience », se réjouit Jeff qui, avec Vincent, est un des organisateurs de la Saint-Barth Cata Cup, dont la prochaine édition aura lieu du 14 au 18 novembre prochain.
En Californie, le titre mondial est revenu au Français Olivier Backes, avec son coéquipier Matthieu Vandame. Olivier Backes avait déjà été sacré en 2010. Un autre marin des Caraïbes et pilier de la Saint-Barth Cata Cup était également présent, en la personne d'Enrique Figueroa, de Puerto-Rico. Avec son coéquipier Jayson Moore, il a terminé ces championnats du monde à la 23e place. L'an prochain, les championnats du monde de F18 se dérouleront en Toscane, en Italie. Jeff et Vincent comptent d'ores et déjà y participer pour viser une place dans le groupe «or».

Source : Le journal de Saint-Barth.

Planche à voile.
La 6ème étape et finale de la coupe du monde de slalom PWA vient de se terminer. Elle a eu lieu du 27 septembre au 7 octobre à Sylt en Allemagne...
Résumé d' Antoine QUESTEL.

« Ça a été une longue finale de coupe du monde, une dizaine de jours avec au programme plusieurs disciplines de course. Les disciplines vagues et freestyle ont pu être validées et ont occupé une grande partie de la période. Pour la partie slalom, la discipline de course me concernant, seules 2 manches ont été validées malheureusement.
Lors de la première manche, je me fais sortir en quart de finale. Je suis pourtant bien passé à la première marque du parcours mais le plan d'eau était relativement technique avec du clapot ainsi que de la houle et malheureusement lors d'une manœuvre, je ne relance pas assez vite, reste scotché derrière une houle et je loupe du coup la qualification de rien du tout.
A la 2ème course, je passe les 2 premiers tours, me qualifie pour la demi finale.  A 5 secondes du top départ, ma voile s'arrache de mes bras, ma boucle de harnais en inox se casse !! donc je ne peux pas faire la manche. J'ai le temps de rentrer à la plage pour changer de harnais pour courir la finale perdante, je prends la 4ème place donc une manche de 12. Avec une manche de 18.5 et de 12, je me place 14ème ! Je me sentais de mieux en mieux, une bonne vitesse, dommage que nous n'ayons pas pu courir d'autres manches…
Ça fait maintenant 8 ans que je participe à cette étape en Allemagne et je sais qu'il faut être concentré et bien préparé mentalement, l'épreuve est longue et il faut accepter d'attendre que les organisateurs décident d'envoyer le slalom, ils ont tendance à privilégier la vague… »



Attention : Les méduses sont arrivées sur les plages de Saint-Barth.
Les méduses sont arrivées en masse sur plusieurs plages de notre île.

Sans pour autant parler d'invasion, certaines plages de l'île sont en effet concernées par l'arrivée de ces gélatineux depuis le début du mois de septembre. Des célèbres et très urticantes Pelagia Noctiluca, aux diverses espèces, plus impressionnantes mais moins urticantes, nos plages  n'accueillent décidément pas que des baigneurs en ce mois de septembre.

Si une multitude de facteurs déclenchent l'arrivée des méduses, deux d'entre eux semblent avoir une importance particulière: «l'orientation des vents et des courants marins joue un grand rôle en les rabattant, ou non, vers les côtes, et la température de l'eau a également un impact certain».

La méduse Pelagia noctiluca est un cnidaire de la classe des scyphozoaires. Elles peuvent former des bancs de plusieurs milliers d'individus se déplaçant au gré des courants. Cet animal pélagique est présent dans toutes les eaux chaudes et tempérées du globe
Statistiques de corossol.info.


Le site de Corossol a atteint ce vendredi 17 août 2012 : 463 083 visites, et une fréquentation qui augmente au fil des jours aux quatre coins du monde, nous vous remercions pour votre fidélité et nous vous invitons à visitez notre système de statistiques en ligne sur la page d'accueil qui est une application libre de statistiques et de mesure d'audience de sites Internet.
Ce logiciel propose de très nombreuses options d'analyses (visites, pages vues, temps de visite, analyse des pages d'entrées/sorties, suivi du visiteur, pays d'origine, configurations matérielles, analyses des mots clés et moteurs, etc.).
Vous avez aussi la possibilité de cliquez sur la map monde pour les visites en temps réelles.


Tempête Isaac, Un avion d'Air France secoué à l'atterrissage à Saint-Martin.
L'aéroport Princess Juliana sur l'île de Saint-Martin est réputé difficile d'accès pour les pilotes qui doivent s'y poser. Mais il est encore plus difficile de s'y poser lorsque sévit une tempête tropicale. les passagers d'un Airbus A340 d'Air France ont ainsi eu droit à une arrivée "sportive" sur cette île paradisiaque. Alors qu'il tentait de se poser sur la piste située en bord de mer, le pilote a dû remettre les gaz à quelques mètres du sol pour redécoller après une approche trop perturbée par les vents. La deuxième tentative, un quart d'heure plus tard, s'effectuera sans soucis... les passagers en ont été quitte pour une belle frousse et sans doute un quart d'heure d'attente un peu long avant de toucher le sol.

compteur gratuit