L' histoire de la calèche

LA CALECHE : Une tradition disparue.
Vous ne verrez plus beaucoup de calèches à Corossol, les femmes qui portaient ces coiffes ont presque toutes disparues.
Les calèches ou quichenottes , ce dernier non étant dit-on, une déformation de l'Anglais "Kiss me not ! "
(Ne m'embrassez pas).
La forme de ce couvre-chef est en effet bien propre à décourager cette galanterie.
Le visage des belles était ainsi protégé non seulement des baisers de leurs galants, mais aussi des ardeurs redoutable du soleil.
Il existe à St-Barthélemy, trois coiffes différentes selon les quartiers : La calèche à tresses de Corossol  et Public, la calèche à battons de Colombier et Flamand et la cape portée dans la partie au vent de l'île.
Présentation par M. LE MAIRE  de la coiffe traditionnelle à Mme Brigitte GIRARDIN Ministre de l'outre-mer, lors de sont passage à Corossol.
Jeune fille en habit traditionnel de Corossol.
Le Président Valerie Giscard-Destaing en visite à Corossol.
Confection de la coiffe traditionnelle pour la fête de la St Louis.
Lors des manifestations, l'ALC ( l'association Le Corossol) s'efforce  de  remettre en valeur cette tradition disparue .
Photo de l'Art en fête 2004
Source : Archives nationales d'outre-mer. 
Source : Archives nationales d'outre-mer.
Dames  de Corossol qui posaient pour une photo avec un commandant de navire Militaire. ( à droite sur la photo)
" Les photos des dames à calèches ont été publiées avec l'autorisation de leurs familles "
Dames de Corossol qui portaient la coiffe.

compteur gratuit